Your browser does not support JavaScript!

QuestionChine.net

Actualité

Savoirs

Large victoire de Tsai Ing-wen. L’indépendance mise en sommeil. Pékin réagit avec placidité

Editorial [21 janvier 2016] • François Danjou

Le 16 janvier 2016, Tsai Ing-wen a été élue présidente de la République de Chine avec 56,1% des suffrages exprimés contre 31% à son rival Eric Chu. Elle prendra ses fonctions le 20 mai. Son parti, le DPP a également obtenu la majorité absolue au Yuan législatif avec 68 sièges contre seulement 35 au KMT.
Après huit années d’absence, le parti pour le progrès démocratique est revenu au pouvoir, infligeant au KMT la plus lourde défaite de son histoire. Quel que soit l’angle de vue, la très nette victoire aux présidentielles taïwanaises du 16 janvier d’une femme politique native de l’Île, se réclamant de la double origine ethnique aborigène et Hakka (Chinois Han, arrivés dans l’Île à partir du XVIe siècle), et portant un message de séparation politique et identitaire avec le Continent, constitue un événement de (...)

À la Une

Sitemap