Your browser does not support JavaScript!

QuestionChine.net

Actualité

Savoirs

›› Editorial : derniers articles publiés.

Li Keqiang en Eurasie. Les quelques fausses notes de la « grande musique »

[21 octobre 2014] • François Danjou

Photo : Li Keqiang à Berlin. C’était son 2e voyage en Allemagne depuis 2012 et le 3e sommet sino-allemand en 2014.

Le premier ministre était en Europe et en Russie du 10 au 17 octobre, pour un voyage à double effet à la fois stratégique et commercial.

Coïncidant avec le 6e sommet de Hambourg créé en 2004, qui rassemble tous les deux ans dans le grand port autonome de l’Allemagne du nord plusieurs centaines d’experts chinois et européens des affaires, de la politique et du monde académique, le voyage de Li Keqiang s’est terminé les 16 et 17 octobre à Milan où avait lieu le 10e sommet Europe – Asie (ASEM), né en 1996, vaste exercice diplomatique qui (...)

Hong Kong : un suffrage universel aux « caractéristiques chinoises. »

[10 septembre 2014] • François Danjou

Photo : Pendant une manifestation contre les ingérences politiques de Pékin, une étudiante bâillonnée par un pastiche de drapeau chinois où les étoiles sont remplacées par des crabes

Le 1er septembre dernier Li Fei, membre du comité permanent de l’ANP chinoise est venu à Hong Kong pour exposer les conditions dans lesquelles se dérouleraient les prochaines élections à Hong-Kong : en 2016 celle du Conseil Législatif (Legco), le parlement de Hong Kong ; en 2017 celle du prochain gouverneur.

Il n’y aura pas de modifications au système d’élection du Legco. Pour l’heure Pékin s’en tiendra à la réforme de 2011 qui avait entériné l’augmentation du nombre de (...)

Chute de la demande de crédits, vulnérabilité de l’immobiler, obstacles aux réformes et risques économiques

[15 août 2014] • François Danjou

La chute de la demande de crédits en juillet traduit un ralentissement de l’économie qui survient en même temps que l’affaiblissement de l’immobilier. Photo Les Echos.

Décidément depuis le milieu des années 2000 la Chine inquiète dans tous les cas. Soit qu’on la considère comme une puissance irrésistible capable de détrôner les États-Unis et de refonder l’ordre du monde ; soit qu’on s’alarme d’une possible crise politique et économique interne dont les effets se feraient sentir partout sur la planète. Récemment une note de l’Institut Paulson fondé en 2011 par l’ancien secrétaire américain au Trésor, expliquait que si la Chine (...)

Limites et risques politiques de la guerre contre les féodalités

[21 juillet 2014] • François Danjou

Le siège de CCTV à Pékin.

Le 9 juillet, une émission de la chaîne économique de la télévision d’État accusait de blanchiment d’argent et d’évasion de capitaux la Bank of China, dont le PDG est Tian Guoli, très proche de Wang Qishan.

En février 2012, cosignant avec la Banque Mondiale le rapport « China 2030, Building a Modern, Harmonious, and Creative Society », le centre de recherche du Conseil des Affaires d’État se préparait, sous l’impulsion de Li Keqiang à la bataille pour les réformes socio-économiques après le 18e Congrès. Côté chinois, le principal maître d’œuvre de ce travail était Liu He, aujourd’hui membre du Comité Central, n°2 (...)

Sitemap