Your browser does not support JavaScript!

QuestionChine.net

Actualité

Savoirs

›› Editorial : derniers articles publiés.

« Hong-Kong n’est pas la Chine ». Le slogan qui exaspère Pékin

[3 décembre 2016] • François Danjou

Le 12 octobre, lors de sa prestation de serment au Conseil Législatif, le nouveau député indépendantiste Leung Chung-hang alias Sixtus Baggio Leung s’était enveloppé d’une banderole affirmant « Hong-Kong n’est pas la Chine ». Il a été définitivement invalidé par Pékin et en appel par la haute cour de Hong Kong qui a également disqualifié la députée Yau Wai-ching.
*
Après les échauffourées du mouvement Occupy Central de l’automne 2014 qui protestaient contre les aménagements au suffrage universel proposés par l’ANP filtrant les candidats au poste de gouverneur en fonction de leur allégeance pro-Pékin, suivies dans la nuit du 8 au 9 février 2016 par de violents affrontements du quartier de Mongkok où les (...)

Le 6e Plenum, remise en ordre éthique du Parti et adoubement de Xi Jinping

[9 novembre 2016] • François Danjou

Conférence de presse de clôture du 6e plenum, le 28 octobre dernier. De droite à gauche : Qi Yu, n°2 du département de l’organisation (gestion et promotion des cadres) ; Huang Kunming, premier adjoint du département de la propagande du Comité Central ; Wu Yuliang , vice-président de la Commission Centrale de discipline du Parti chargé de la lutte anti-corruption, Jiang Jianguo, vice-ministre en charge de la propagande au Conseil des Affaires d’État. Le plenum a consolidé la position de Xi Jinping par une motion lui attribuant le titre de « dirigeant central » de la 5e génération et réaffirmé l’importance de la lutte contre la corruption dans le Parti.
*
Il y a deux semaines le Parti a réuni la 6e (...)

Au Royaume Khmer, la France a cédé la place à la Chine

[18 octobre 2016] • François Danjou

La population de Phnom-Penh a réservé un accueil chaleureux au n°1 chinois.
*
A Phnom-Penh, la foisonnante, très encombrée, très polluée et très chaotique capitale de l’ancien protectorat français aujourd’hui aux prises avec un pouvoir autocratique à la fois héritier des Khmers Rouges et du Vietnam, dont l’histoire lointaine est enchevêtrée à celle des mouvements de résistance opposées à la France et à la monarchie, bafouant ses propres règles constitutionnelles qui lui confèrent l’apparence extérieure d’une démocratie, vient de se produire un de ces télescopages marqué au coin de l’ironie dont l’histoire a le secret.
Alors que les 10, 11 et 12 octobre derniers l’ambassade de France venait, confidentiellement (...)

Après l’armée, le pouvoir s’attaque aux bastions des parlements

[27 septembre 2016] • François Danjou

Le président Xi Jinping ici en réunion avec les délégués à l’ANP du Liaoning dont plus de la moitié a été révoquée après la session du 13 septembre dernier. (photo d’archives).
*
La lutte contre la corruption monte en pression. Récemment, elle a frappé de plein fouet les prévarications du système électoral depuis toujours embourbé dans les achats de votes par les délégués régionaux au Congrès quinquennal, véritable respiration politique de la Chine que Xi Jinping et Wang Qishan, président de la Commission Centrale de discipline ont entrepris d’assainir à leur manière radicale.
*
Le 13 septembre, un communiqué de l’Assemblée Nationale Populaire annonçait que 45 des 102 représentants au Congrès de la province du (...)

Sitemap