Your browser does not support JavaScript!

QuestionChine.net

Actualité

Savoirs

›› Politique intérieure : derniers articles publiés.

Xi Jinping rénove le Parti, recentre son pouvoir et s’organise pour durer

[2 août 2015] • François Danjou

Le président Xi Jinping (62 ans) et le Comité Permament du Bureau Politique. A gauche Zhang Dejiang (69 ans), n°3 du régime président de l’ANP ; Zhang Gaoli, (69 ans), n°7 premier des vice-premiers ministres ; Wang Qishan, (67 ans), Président de la Commission Centrale de discipline, n°6. A droite, Li Keqiang (60 ans), premier ministre, n°2 ; Yu Zhengsheng (70 ans), président de la Conférence Consultative du Peuple Chinois, n°4 ; Liu Yunshan (68 ans), président de l’Ecole Centrale du Parti, du secrétariat du Comité Central et du groupe dirigeant pour la propagande et l’idéologie, n°5. Dans cet aréopage Yu Zhengsheng et Wang Qishan font partie de la garde rapprochée de Xi Jinping. Selon les règles de mises à (...)

Qiao Shi, l’un des plus brillants et plus énigmatiques caciques du Parti s’est éteint

[28 juin 2015] • François Danjou • 1     

Le 19 juin, le n°1 du Parti Xi Jinping salue la famille de Qiao Shi lors de ses funérailles. Photo Xinhua.
La dépouille de Qiao Shi, de son vrai nom Jiang Zhitong, mort à 91 ans le 14 juin a été incinérée le 18 juin à Babaoshan en présence de Xi Jinping et de l’ancien n°1 Hu Jintao, auxquels s’étaient joints 5 autres membres du Comité Permanent. Parce qu’elle symbolise les contradictions auxquelles le régime est confronté, écartelé entre la démocratie, l’État de droit et l’obéissance absolue au Parti, son étonnante et très riche trajectoire politique mérite attention.
Fervent de la modernisation politique et législative du régime, Qiao Shi fut évincé de la course au pouvoir suprême en 1989 par Jiang Zemin qui, (...)

Xi Jinping, l’APL et les mânes maoïstes

[28 mars 2015] • François Danjou

Peinture à l’huile représentant Mao à la conférence de Gutian le 28 décembre 1929.
Les débats sur l’armée chinoise sont le plus souvent quantitatifs. Et quand ils abordent l’aspect qualitatif c’est presque seulement par le biais des équipements. De ces points de vue budgétaire et technique, la montée en puissance est réelle. Il reste cependant des aspects largement inconnus passés sous silence par la plupart des commentateurs faute d’information ou d’expérience : l’aptitude opérationnelle réelle à quoi s’ajoutent la cohésion et le moral qui, in fine, conditionnent au-delà des aspects purement matériels, la force et l’efficacité d’un engagement au combat.
Au moment où, en contrepoint des commémorations (...)

La puissance militaire chinoise et le réarmement de l’Asie

[21 mars 2015] • François Danjou

Le 5 mars à l’ouverture de la session annuelle des assemblées, la Chine a annoncé une hausse de 10,1% du budget consacré à sa défense. Même si elle marque un fléchissement par rapport celle de 2014 (+12,2%), l’augmentation poursuit une tendance résolument ascendante à deux chiffres depuis 1989 qui s’accélère depuis 2002 pour porter le budget de la défense en 2015 à 141,45 Mds de $. Elle confirme la 2e place de la Chine au palmarès mondial des dépenses militaires, et celle de première puissance militaire d’Asie, il est vrai, très loin derrière les États-Unis, dont le budget défense 2015 est officiellement de 575 Mds de $.
Lire OFFICE OF THE UNDER SECRETARY OF DEFENSE (COMPTROLLER)/ CHIEF FINANCIAL OFFICER (...)

Sitemap