Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Aux Trois-Gorges, les rives du réservoir semblent instables

Le glissement de terrain qui s’est produit le 20 novembre dans le canton de Badong, vers un chantier de construction de voie ferrée en amont du barrage des Trois Gorges, semblait avoir fait un tué, un blessé et deux disparus. Mais le 23 matin, l’agence Xinhua rapportait que les équipes de secours avaient découvert, écrasé sous les décombres, un bus venu de Shanghai avec une trentaine de passagers, tous tués semble-il.

Dès le 20/11 soir, les médias officiels annonçaient une série de mesures proposées par le Comité des Trois-Gorges du gouvernement central : il s’agit de « sept mesures », envisagées (mais non financées) par le forum administration-experts de septembre visant la garantie des eaux potables, la réduction des rejets citadins et industriels et la création d’un système de gestion de l’environnement.

Il est trop tôt pour déterminer la cause de ce glissement de terrain, mais il se produit alors que les controverses sur les risques de ce genre ont été récemment relancées. Selon les critiques, le réservoir créé par le barrage des Trois Gorges peut déstabiliser les rives en pente provoquant des glissements de terrain. De nombreux villageois originaires de la région le disent. Selon un vice-maire de Chongqing, la ligne du rivage se serait effondrée en 91 endroits depuis le début de la mise en eau.

Celle-ci est lente : actuellement à 500 pieds, le niveau d’eau doit être porté à 575 en 2009. L’administration s’efforce de minimiser les risques et de rassurer l’opinion publique. Au lendemain du forum sur le sujet en septembre, elle avait cependant admis certains soucis, mais le discours officiel est récemment revenu à la négation de la gravité des problèmes.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

La culture « Sang 丧 », entre dérision, cynisme et rébellion

Confucius au service de la sécurité routière. 车祸 猛 于 虎

Regards sur l’islamophobie des internautes chinois

Effet pervers d’Internet, la mode virale des systèmes « Ponzi »

Les réfugiés de guerre ne sont pas les bienvenus