-->

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Album

Beijing Stories, de Pengfei Song

Beijing. 23 millions d’habitants et une croissance urbaine démesurée. Sans cesse des quartiers sont détruits et reconstruits pour la nouvelle classe moyenne. Pour gagner sa vie, Yong Le récupère des meubles usagés dans les maisons abandonnées. Xiao Yun, elle, danse dans un bar. Tous deux habitent la « ville souterraine » et rêvent d’en sortir. Jin, lui, a sa maison. Il rêve pourtant d’ailleurs. Son quartier va être détruit. Il a accepté de partir mais il doit d’abord vendre sa maison à un prix décent. Trois rêves, trois destins, trois histoires de la ville. De la Chine d’aujourd’hui.

Projeté au festival de Venise (2 au 12 septembre), Beijing Stories est le premier film d’un nouveau réalisateur chinois que la critique signale comme très « prometteur ». L’œuvre met en scène par une série d’histoires qui se croisent au sein d’un des mouvements d’urbanisation les plus rapides et les plus vastes jamais connus sur terre qui, en moins de 30 ans a transformé le vieux pays rural en une puissance urbaine (depuis la fin 2012, le nombre des citadins chinois - 691 millions - dépasse celui des ruraux).

Mais le mouvement ne va pas sans émotions ni drames qui se développent sous la surface, dans les banlieues de la mégalopole en pleine mutation. Ce sont ces histoires que raconte Pengfei au travers trois destins qui se croisent, créant à par les émotions, la comédie et les drames une image impressionniste de la Chine en pleine mutation, avec dans son sillage les histoires personnelles qui tentent, souvent avec douleur, parfois avec humour de s’adapter à cette formidable vague démographique.

Pengfei Song

Pengfei Song est né le 29 décembre 1982, dans une famille d’artistes de l’Opéra de Pékin.
Sous l’influence de sa famille, il a développé une forte passion pour les arts. Après avoir été diplômé de l’école secondaire, il se rendit à Paris pour étudier le cinéma à L’Institut international de l’image et du son et en est sorti diplômé dans la section réalisation cinématographique.

Après 7 ans d’immersion dans la culture européenne, qui a transformé sa personnalité et son point de vue sur la vie, il est retourné en Chine et a été en mesure de voir les gens et les choses en Chine dans une nouvelle perspective excitante, ce qui a entraîné le choix du sujet du film, et l’espoir de refléter à travers ces trois destins l’évolution des conditions de vie des habitants de Pékin, ainsi que l’absurdité de leur mode de vie.

*

Beijing Stories sort sur les écrans français le 6 janvier 2016.
La bande annonce est visible sur Youtube : BEIJING STORIES de Pengfei
Une interview (chinois/anglais) du réalisateur est disponible sur le site Cineuropa


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Souvenir de la résistance à Hong Kong

Un livre cadeau pour les fêtes

Tatouages à Langfang et légendes chinoises

Jia Zhangke, le plus célèbre cinéaste chinois

"Confronting Anitya", exposition d’art contemporain chinois en Pays de Forcalquier

du 30 mai au 1er juillet 2015