Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Délires de l’immobilier : « la farine plus chère que le pain »

La folie de l’immobilier qui, en Chine, fait gagner des fortunes en quelques semaines a, depuis longtemps saisi les cadres, en cheville avec les promoteurs. La bulle souffle et les uns et les autres en tirent de gros profits, la plus grosse part du gâteau allant aux promoteurs, les cadres locaux se contentant de confortables miettes. Mais récemment la province du Henan a trouvé le moyen d’inverser la hiérarchie des profits. Connaissant la cupidité des grandes sociétés immobilières, les responsables locaux ont en effet imaginé un moyen de reprendre la main, tout en tirant le maximum d’argent des concurences délirantes qu’elles se livrent. Ils ont mis les terres agricoles aux enchères et ça a marché au-delà de leurs espérances.

A tel point que le commissaire priseur, effrayé par l’énormité obscène des sommes jetées à la face des nombreux spectateurs présents, a bloqué les enchères au 31e tour, attribuant le terrain convoité à l’enchérisseur précédent. Le journaliste qui relate l’affaire ne dit pas comment a réagi la société immobilière injustement privée de son butin par un cadre local soudain saisi de scrupules. Mais, constatant que quelque chose ne tournait pas bien rond, il a écrit : « c’est comme si la farine était plus chère que le pain ».

Les enchères sont en effet montées jusqu’à 400 euros le mêtre carré, alors que le prix d’un terrain agricole se négocie normalement autour de 20 euros pour les plus chers. Les internautes chinois, qui ne se privent pas de réagir à ce type de dérapages, y sont allés de leurs appréciations critiques : « L’Etat est sensé représenter la nation. Mais il se met au service d’une minorité »... ou encore : « Mais enfin quel rôle joue le gouvernement dans cette affaire ? Celui du plus pourri ? »... « Avec des prix aussi élevés on pourra arroser tous les fonctionnaires corrompus ».


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

La culture « Sang 丧 », entre dérision, cynisme et rébellion

Confucius au service de la sécurité routière. 车祸 猛 于 虎

Regards sur l’islamophobie des internautes chinois

Effet pervers d’Internet, la mode virale des systèmes « Ponzi »

Les réfugiés de guerre ne sont pas les bienvenus