Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

L’après Bo Xilai. Protéger le Parti et préparer l’avenir. Un Français dans la tourmente

He Guoqiang, à droite, serre la main à Hun Sen, 1er ministre du Cambodge.
Lors de son séjour à Phnom-Penh, le n°8 du Comité Permanent du BP, qui, normalement voyage peu à l’étranger, a offert un prêt de 450 millions de $ au gouvernement khmer.

Le 18 juin dernier, au cours d’une réunion du Parti à Chongqing, Zhang Dejiang, qui a remplacé BO Xilai au poste de SG de la grande municipalité autonome de plus de 30 millions d’âmes de l’Ouest de la Chine, faisait une déclaration assez brutale à l’égard de son prédécesseur, reprise par le site du Quotidien du Peuple.

Il soulignait que « le développement de la ville et le travail de son comité politique étaient entachés de graves déficiences. Ces dernières – continuait Zhang – sont apparues au travers l’incident de Wang Lijun, de la mort de Neil Heywood et des sérieux manquements disciplinaires du camarade Bo Xilai qui ont gravement affecté l’image du Parti et de la Chine. »

Il faut s’imaginer ce que représente pour le Parti cette reconnaissance publique par un des plus sérieux candidats au Comité Permanent, dans un contexte où règne d’ordinaire la plus épaisse opacité. Jeter en pâture à l’opinion un aussi grave dysfonctionnement des plus hautes strates du régime constitue à la fois une sérieuse remise en question des habitudes de secret et, assurément, le point de départ d’une campagne d’assainissement d’envergure nationale. Simultanément, le Régime a donné quelques signes d’une évolution positive de ses relations avec la société civile.

Ce qui n’exclut pas que, parallèlement, et pour protéger la réputation du système - preuve supplémentaire de la nature protéiforme, changeante et pragmatique des stratégies chinoises - se perpétuent les vieilles pratiques clandestines et manipulatrices visant à toujours présenter le Parti sous son meilleur jour, si nécessaire au prix de sérieux accommodements avec la morale et la justice.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

L’arrestation du PDG des assurances Anbang, pointe émergée du labyrinthe financier et politique chinois

Le parti et ses milliardaires. Histoires troubles, corruption et querelles politiques

Hong Kong. Les grands défis de Carrie Lam

Nouvelle hausse du budget de la défense. Rivalité stratégique sino-américaine

Rectifications dans l’APL. Droit, morale et efficacité des forces. Lutte contre la corruption et purge politique