Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

L’économie dans tous ses états

Par des exemples choisis, l’article revient sur les restructurations industrielles, devenues, avec l’inflation, une des priorités majeures du gouvernement, dont le but est d’améliorer rentabilité et qualité. Cette exigence était encore confirmée le 30 mai par le Premier Ministre, à l’occasion d’une adresse au congrès annuel de l’association pour les Sciences et les Techniques, qui plaidait pour encourager l’innovation et la création d’un environnement académique et de recherche plus ouvert.

L’analyse signale aussi les querelles commerciales qui agitent les relations de la Chine avec les Etats-Unis et l’Europe. Cette dernière s’étant récemment crispée pour protester contre les subventions chinoises et les distorsions du marché.

Elle donne enfin un coup de projecteur sur la Banque Chinoise de Développement et le CIC, fonds souverain chinois, forces de frappe à la fois efficaces et prudentes des investissements chinois dans le monde, toujours orientés vers les marchés émergents, les ressources en énergie, les mines et les entreprises en difficultés.

1. Restructurations industrielles.

• Industrie lourde

A la fin avril, la Commission Nationale pour la Réforme et Développement (CNRD) a publié une liste détaillée de plus de cent pages des industries encouragées à se réformer ou qui allaient tomber sous le coup de restrictions, voire qui seraient fermées à terme. Sont visées les raffineries d’une capacité de moins de 40 000 barils/jour, les centrales à charbon de moins de 100 MW, les mines de charbon à la production inférieure de 30 000 Tonnes/an, les mines de métaux rares (tungstène, molybdène, antimoine, étain, terres rares).

Dans le même temps, la CNRD encourage l’exploration des mines d’uranium et le développement des techniques du nucléaire civil, dont la priorité est confirmée, en dépit de l’accident de Fukushima. Les normes de sécurité on été révisées et sont en cours de standardisation, tandis que le plan de développement prévoit que la capacité du nucléaire civil serait multipliée par 6 d’ici 2020. 14 centrales sont en fonctionnement, 26 sont en construction et 28 en cours de planification.

Il est intéressant de noter que l’élan du nucléaire civil se développe alors que l’un des plus éminents physiciens chinois, He Zuoxiu, l’un des pères de la bombe atomique, membre de l’Académie des Sciences Sociales, met sévèrement en garde contre l’accélération du programme, qu’il compare à « un nouveau bond en avant », pouvant mener au désastre. « Je ne crois pas que nous soyons réellement prêts pour cette précipitation irréfléchie. En réalité nous avons de sérieuses lacunes, notamment en matière de sécurité ».


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le Yuan, l’étalon Or et le pétrole. Décryptage d’un mythe

Réforme des groupes publics par l’injection de capitaux privés

Au-delà des indices, les grands soucis économiques du régime

Pékin, Washington, Pyongyang. Du tambour de guerre aux conflits commerciaux

WANDA group et COSCO, deux histoires contrastées, révélatrices des stratégies de Pékin