Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

L’éveil de la classe moyenne. 225 millions de Chinois, objets des attentions du régime

Face aux controverses de la politique internationale, les jeunes de la classe moyenne urbaine expriment souvent un nationalisme sans réserve. Ici une manifestation autorisée par le régime face à l’ambassade du Japon en septembre 2012.

*

Au moment où le Président Xi Jinping reçoit les pays du G.20 dans son fief de Hangzhou sévèrement encadré par la police et dont les industries ont été mises à l’arrêt pour tenir à distance les effets de la pollution, cette note fait le point sur la nouvelle classe moyenne et ses relations avec le pouvoir. La matière en est, entre autres, fournie par une série d’enquêtes de Mc Kinsey, appuyés sur des chiffres officiels chinois, de l’OCDE et du FMI, repris début juillet par une synthèse du journal The Economist.

Pour l’heure, toutes les prédictions ayant spéculé sur la libéralisation politique du régime à la suite des progrès socio-économiques se sont avérées fausses.

Par un habile mélange de répressions et de censure, de propagande nationaliste, de relances financières alternant avec la rigueur des comptes, à quoi se sont ajoutées les concessions sociales sur fond de lutte contre la corruption et la pollution, sujets de controverses emblématiques de la classe moyenne, le régime chinois est parvenu à garder la confiance de la nouvelle bourgeoisie urbaine, malgré l’activisme d’une frange d’intellectuels militant pour la démocratie.

*

Formant les gros bataillons des Chinois ayant le plus bénéficié de l’exceptionnelle croissance depuis 30 ans, la classe moyenne en expansion rapide – 225 millions de foyers aux revenus annuels compris entre 10 000 et 50 000 € - constitue la base politique du régime solidement établie entre l’élite du régime et la masse des Chinois.

Un retour sur l’article publié par QC en 2011 (Les extraordinaires défis de la classe moyenne) permet de mesurer les évolutions de cette partie de la population objet de toutes les attentions d’un pouvoir exceptionnellement flexible ayant renoncé à la plupart de ses dogmes communistes pour répondre aux attentes de sa nouvelle bourgeoisie.

D’ici 2020, cette frange de la population, vivant en majorité en zone urbaine et, en moyenne, encore très jeune (50% des citadins a moins de 35 ans), approchera les 300 millions – soit l’équivalent de la population des États-Unis et les 3/5 de celle de l’UE - dont une proportion importante a été enrôlée dans les rangs des 88 millions d’adhérents au parti communiste chinois.

Une spectaculaire hausse du niveau de vie.

L’une de ses caractéristiques essentielles est que 80% d’entre eux sont propriétaires de leur appartement. Alors que la tendance accompagne le mouvement d’urbanisation rapide du pays, le détail est capital puisqu’il renvoie à la fois à un ajustement du dogme communiste revu et corrigé par la réforme du droit de propriété [1] et à la croissance dont une part non négligeable est attisée par les activités directement ou indirectement liées à la construction immobilière.

Au demeurant, le contexte général où, au cours des 10 années qui viennent, 1,5 millions de chinois quitteront chaque mois les campagnes pour s’installer en zone urbaine, est homothétique des migrations en cours sur reste de la planète. (Entre 1950 et 2015, la population urbaine du monde est passée de 800 millions à 3,8 milliards. L’ONU estime qu’en 2050, la population urbaine de la planète dépassera 6 milliards.)

Dernière observation qui fonde l’importance de la relation – classe moyenne – urbanisation – croissance –, le secteur de la construction est aujourd’hui au cœur des réflexions du pouvoir partagé entre la rigueur économique et la relance au risque d’enflammer à nouveau la spéculation immobilière, moteur de l’endettement et du retour des dettes toxiques, objet des récentes mises en garde du FMI [2].

Souvent propriétaire de son appartement et d’une voiture particulière, saisie d’une ardente appétence pour la découverte de la Chine, les voyages à l’étranger et le luxe, la classe moyenne, en très grande majorité composée d’enfants uniques choyés par les parents, protégés du souvenir des affres des secousses sociales et politiques chinoises du XXe siècle et des temps où la Chine était pauvre, exprime aussi une contradiction de taille.

A la fois très individualiste, en sérieux contraste avec les dogmes de solidarité véhiculés par le Parti et saisie d’un désir d’accomplissement personnel, elle est également plus consciente des défis à venir, ce qui pousse une partie de ses membres à s’impliquer dans des actions de solidarité à travers des organisations non gouvernementales.

Notes :

[1Un individu n’est pas autorisé à posséder un bien foncier, mais il peut bénéficier d’un bail dont la durée est variable qui lui donne un droit de propriété sur un appartement, mais pas sur les terrains sur lesquels il a été construit. Ces droits de propriété urbaine ont été progressivement amendés par des réformes des années 2000. En zone urbaine, un bien immobilier peut être cédé ou vendu en même temps que les droits qui y sont liés. Ce droit peut néanmoins être contraint par l’État qui peut en interdire le transfert, soit parce que la propriété se trouve sur une zone d’aménagement particulier ou en zone militaire, soit parce que la propriété administrative n’est pas établie par des documents légaux.

[2Entre l’automne 2015 et avril 2016, les prêts immobiliers en Chine sont passés de 300 à 500 Mds de Yuans – 40 à 60 Mds d’€ - soit +50% - (source Banque Populaire de Chine). Le relâchement de la politique de rigueur dans le secteur immobilier initiée avant 2012, aggravera les dettes des banques dont les comptes ont récemment été mis à mal par l’obligation qui leur a été faite d’éponger une partie des créances des administrations locales. Lire La face cachée de la dette.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

L’arrestation du PDG des assurances Anbang, pointe émergée du labyrinthe financier et politique chinois

Le parti et ses milliardaires. Histoires troubles, corruption et querelles politiques

Hong Kong. Les grands défis de Carrie Lam

Nouvelle hausse du budget de la défense. Rivalité stratégique sino-américaine

Rectifications dans l’APL. Droit, morale et efficacité des forces. Lutte contre la corruption et purge politique