Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique

La Chine et ses voisins : sous la surface l’assurance fait place aux inquiétudes

Alors que des tensions couvent avec plusieurs des voisins de la Chine dont le Japon, l’Inde et les Philippines, la discorde avec le Vietnam continue de s’échauffer. Des douzaines de bateaux chinois et vietnamiens appartenant pour partie aux unités de garde côtes des deux pays se sont défiés avec une agressivité d’autant plus grande que, le 27 mai, des correspondants de presse conduits sur le site par la marine vietnamienne étaient présents en nombre. Au milieu des gardes côtes et des unités de surveillance des pêches un marin vietnamien dit avoir repéré au moins un navire de guerre et un avion de reconnaissance militaire chinois.

Un chalutier vietnamien coulé. Pékin reste serein

Au cours des échauffourées, courses poursuites, tentatives des gardes côtes chinois pour barrer la route aux Vietnamiens, ponctuées de mises en garde réciproques aux porte-voix dans les parages des Paracel à proximité de l’ancien emplacement de la plateforme pétrolière de CNOOC objet de la crise, mais prudemment évacuée vers une position plus à l’est, un chalutier vietnamien a été coulé. Selon le Commandant des gardes côtes vietnamiens, l’incident qui a eu lieu le 27 mai, a été provoqué par l’agression d’un Chinois contre un bateau vietnamien basé à Da Nang, pris à partie par 40 chalutiers chinois qui le harcelaient. Mais pour Xinhua c’est l’inverse qui s’est produit : le bateau vietnamien a coulé après avoir heurté un chalutier chinois de Dongfang dans la province de Hainan.

Dans cette montée des tensions avec Washington, Tokyo, Hanoi ou Manille, une chose est remarquable : la placidité chinoise clame sans faiblir le droit de Pékin en mer de Chine de l’Est, dans l’exhumation des dommages de guerre avec le Japon, dans ses querelles territoriales avec le Vietnam autour des Paracels ou avec les Philippines dans celles sur les îlots des Mischief, McKeenan, Gaven, ou Scarborough. Ces dernières controverses étant enveloppées dans l’exorbitante revendication de souveraineté sur la presque totalité de la mer de Chine du sud, qui tétanise tout le monde, mais dont personne ne rappelle qu’elle est à la racine des tensions au moins au sud de Hainan.

Au-dessous de la surface pourtant, des inquiétudes montent en Chine essentiellement sur les retombées économiques des échauffourées avec Tokyo et Hanoï.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le « Monstre céleste constructeur d’îlots »

Vers une guerre totale en Corée du nord ? Les pièges mortels des incertitudes et des malentendus

19e Congrès : Qui est Chen Miner 陈 敏 尔 ?

19e Congrès. Les couteaux sont tirés. Xi Jinping élimine ses opposants, consolide son pouvoir et s’installe pour durer

A Hambourg en feu, Xi Jinping, V. Poutine et D. Trump avancent leurs pions, tandis que Kim Jong-un défie le monde