Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

La réaction protéiforme de la Chine aux révoltes du Monde Arabe

Les émeutes qui, en Tunisie et en Egypte, ont renversé des dictateurs en place depuis trop longtemps ont, en Chine, coïncidé avec la sècheresse dans la grande plaine centrale et dans le Shandong, tandis que la population était, dans son ensemble, occupée aux fêtes et aux migrations du Chunjie de l’année du Lapin. Autant dire tout de suite que les secousses qui ébranlent le Maghreb et le Monde Arabe n’ont pas suscité en Chine la même effervescence que dans le Monde Occidental.

La raison en est aussi que le Parti surveille et contrôle, par de puissants systèmes de censure, les informations des médias se rapportant à tous les mouvements de protestations populaires contre les régimes autocratiques de la planète. Il s’est également équipé de très efficaces logiciels de blocage des échanges sur les réseaux sociaux, répliques chinoises de Facebook ou Twitter.

Mais la nouvelle société civile qui émerge sur Internet (plus de 420 millions d’abonnés en juin 2010, en augmentation de 20 millions par an), est dynamique, inventive et iconoclaste. Quand la censure bloque des entrées comme « Moubarak, Egypte, Ben Ali, Tunisie, Yémen, Jordanie », les usagers anonymes qui changent aussi souvent d’adresse pour échapper à la traque du département de la propagande, utilisent d’autres phonèmes, réussissant, pour un temps, à contourner la muraille informatique. Le résultat est assez étonnant.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le nationalisme des « caractéristiques chinoises » s’affirme comme l’idée force du Congrès

La purge des corrompus n’a pas de cesse

A Hong Kong, la justice met fin à l’indulgence

A Hong Kong, un tribunal invalide 4 parlementaires récemment élus

La force du symbole de Liu Xiaobo et la crainte des influences occidentales