Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

Le risque de surchauffe va continuer

Confirmant la difficulté de maîtriser les excès de liquidités et la forte croissance des crédits dans l’économie chinoise, la Banque populaire de Chine (PBOC), banque centrale, vient d’annoncer un ensemble de mesures, tel que l’émission de bons du trésor. La première mesure vient de tomber avec la hausse des réserves obligatoires, à compter du 26 novembre, pour les banques commerciales, de 13 à 13,5% (neuvième hausse en 2007). Les taux de prêts et de dépôts vont également être relevés.

Selon la banque centrale, la croissance du produit intérieur dépassera 11% en 2007, avec un indice des prix à la consommation en hausse de 4,5% annuel. Le montant des prêts commerciaux accordés au cours des neuf premiers mois de l’année en cours (3.360 milliards RMB) a dépassé le total de 2006.

Pourtant, les mesures bancaires envisagées ont de grandes chances de se révéler à nouveau insuffisantes face aux flux d’argent inondant la Chine. Ceux-ci ont quatre causes principales qui ne sont absolument pas maîtrisées : les excédents commerciaux mensuels supérieurs à 20 milliards de dollars US, l’attrait des investissements extérieurs vers la Chine, les spéculations sur une réévaluation plus rapide du yuan et la bulle qui règne sur le marché des actions à Shanghai et Shenzhen.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le Yuan, l’étalon Or et le pétrole. Décryptage d’un mythe

Réforme des groupes publics par l’injection de capitaux privés

Au-delà des indices, les grands soucis économiques du régime

Pékin, Washington, Pyongyang. Du tambour de guerre aux conflits commerciaux

WANDA group et COSCO, deux histoires contrastées, révélatrices des stratégies de Pékin