Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chine - monde

Les affirmations de puissance du Cheval et la quête d’apaisement de la Chèvre

Décor célébrant l’année de la Chèvre à Eu Tong Sen Street, Singapour.

Voici revenu le temps de la grande migration des familles, des libations, des feux d’artifices géants, des danses du dragon qui accompagnent le nouvel an chinois. Le 18 février à minuit, l’année de la chèvre qui succède au cheval, a été accueillie avec la même ferveur joyeuse dans plus de cent pays dans le monde.

Dans les campagnes chinoises les familles rassemblées ont dîné de raviolis, allumé quelques pétards, admiré la puissance des feux d’artifice tirés par la municipalité, parfois en dépit des interdictions officielles et joué aux cartes en regardant l’émission de la télévision d’État qui a diffusé un programme de variétés mêlées d’une forte dose de propagande nationaliste dont, selon Xinhua, l’audience a dépassé 800 millions de spectateurs.

Pour la plupart, la fête durera une semaine. Mais le mouvement brownien des voyages - au total 3,6 milliards de déplacements individuels - avec ses foules dans les gares, ses transports aériens surchargés et ses déplacements de fortune en motos ou en bus encombrés de ballots durera jusqu’après la fête des lanternes qui, cette année, tombe le 5 mars.

Le China Daily estime que, pendant cette période, 100 Mds de $ seront dépensés en courses, cadeaux et nourriture. Le chiffre est à mettre en perspective avec la moyenne estimée des dépenses françaises, allemandes et britanniques qui, pour chacun de ces trois pays, atteint chaque fin d’année, plus ou moins 75 Mds de $.

Alors que le cycle du zodiaque éloigne le Cheval pour les prochaines douze années, 2015 commence sous l’un des signes les moins flamboyants de l’astrologie chinoise – le natifs de la Chèvre ont la réputation d’être doux et timides - au point que nombre de couples retardent la naissance d’un enfant, en attendant l’année du Singe. Mais les astrologues consolent leurs clients en évoquant une année d’apaisement, de conciliation et d’harmonie nourrie par les efforts de médiation.

Une chose est sûre, par le style et les actions du pouvoir chinois, l’année 2014 aura plus ressemblé à l’image de rapidité et d’efficacité qu’on attribue aux natifs du cheval, qu’à celle de la chèvre. Pour en faire le bilan on évoquera un fois encore les divers aspects du « rêve chinois », nouveau slogan du vieil espoir de renaissance - Fuxing 复兴- qui, depuis le milieu du XIXe siècle, taraude les intellectuels chinois, confrontés à l’humiliation de la rencontre de l’Empire avec les puissances coloniales.

Observé depuis les rives occidentales, le mouvement de renouveau qui s’affirme contre le magistère américain crée des tensions. Il instille aussi une déception pour ceux qui croyaient à l’ouverture politique de la Chine, puisque la remise en ordre interne, d’abord socio-économique, mais également éthique, s’exprime en partie contre les valeurs du droit cultivées par les démocraties.

Il reste que le surgissement de la menace terroriste globale dont les métastases menacent la province du Xinjiang crée une situation nouvelle qui pourrait rapprocher Pékin et Washington. Alors que les deux sont préoccupés par les risques de déstabilisation du Pakistan contaminé par le radicalisme des Talibans et le foyer irrédentiste des zones tribales, l’assouplissement américain à l’égard de l’Iran, devenu un des principaux acteurs de la lutte contre l’État Islamique en Irak ouvre à Pékin une nouvelle marge de manœuvre dans le jeu du Moyen Orient. Étrangement, ces nouvelles occurrences pourraient confirmer les prévisions d’apaisement du Zodiaque chinois pendant l’année de la Chèvre.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Les faces cachées de l’ouverture commerciale chinoise

Pressions américaines et résilience chinoise

Embardées verbales à l’ONU. Pékin inquiet et à bout d’arguments réagit avec placidité

Centrales nucléaires en mer de Chine. Pékin s’installe, les voisins s’inquiètent

Les BRICS à Xiamen. Contraste entre les discours et la réalité