Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie

Les armes LASER de l’espace. Projets chinois et peurs américaines

Dans une émission de la chaîne CBS du 26 avril, intitulée « The Battle Above » le général John Hyten commandant les forces spatiales américaines a pointé du doigt la menace des armes extra-atmosphériques chinoises.

Il faut revenir sur l’une des plus grandes peurs du système de sécurité stratégique américain ayant récemment percé la surface opaque des controverses internes aux services secrets du Pentagone, de la CIA et du « Space Command » : la crainte que la Chine puisse maîtriser une arme LASER suffisamment puissante pour menacer les satellites dont le rôle est devenu vital dans les relations sociales, l’information, les rapports entre les pouvoirs politiques et les sociétés civiles, les sciences, le positionnement géographique, l’écologie, les prévisions climatiques et la sécurité, au point que dans les pays développés ou émergents on n’imagine plus la vie sans eux.

Dans les affaires militaires, les satellites sont au cœur de toutes les techniques de renseignement, de communication, de défense anti-missiles, de conduite des opérations, de pilotage à distance des drones, de désignation des cibles et de techniques de frappes, qu’elles soient d’appui direct, indirect ou balistiques. Sans les satellites, la « révolution dans les affaires militaires » n’aurait plus de sens.

L’alerte du « Space Command »

Or, le 26 avril dernier, au cours d’une émission publique d’une heure de la chaîne CBS, le Général John Hyten à la tête du « Space Command » habituellement discret, a dévoilé une angoisse américaine digne d’un film catastrophe. Évoquant la menace chinoise dans l’espace, il a confié : « Il s’agit d’une compétition dont j’aurais souhaité qu’elle n’ait pas lieu. Mais elle est bien là ». (…) « Si nous sommes menacés dans l’espace nous avons le droit de nous défendre et nous devons être prêts à le faire dans les meilleures conditions possibles ».

Le discours mettait en garde contre l’intention des Chinois de construire et de mettre en orbite une arme LASER antisatellite partie du programme secret « 杀手 锏 - shashoujian, massue tueuse - », expression populaire qui désigne une solution radicale à un problème. Dans l’esprit des concepteurs chinois, l’arme anti-satellite deviendrait l’atout ultime mettant la Chine en mesure de triompher dans un conflit à haute intensité, en dépit du retard technologique qu’elle accuse sur les armées américaines.

Dans une ambiance où dominent le secret, la méfiance et assez souvent la mauvaise foi, l’analyse qui doit, à partir des seules informations ouvertes, faire la part de la réalité et de l’intoxication devient difficile. Risquons une série d’hypothèses et une appréciation de la situation.

Actuellement ce sont les Américains qui tiennent le haut du pavé dans le secteur des armes LASER. S’il est probable que les Chinois tentent de les rattraper, tout indique qu’ils n’y ont pas encore réussi. Quant à l’angoisse américaine d’une arme spatiale chinoise antisatellite, elle se nourrit des extrapolations des services américains à partir de récentes dépêches de Xinhua au ton de propagande sur le projet d’une station spatiale géante équipée de panneaux solaires dont l’énergie serait transmise vers la terre par un support LASER.

S’il est vrai que les obstacles techniques à ce projet rendent sa réalisation aléatoire dans un avenir prévisible, on ne peut cependant exclure une percée chinoise dans un domaine que la direction politique considère à bien des égards comme très prioritaire.

La compétition dans la militarisation de l’espace pourrait être favorisée par les rivalités de puissance, la course technologique et la recherche de profits, à quoi s’ajoute la tendance américaine à considérer l’espace comme une chasse gardée de la sécurité des États-Unis, au point que, soupçonnant Pékin d’une manœuvre de déception, le pouvoirs publics américains répondent mal aux proposition chinoises de règlementer les armes extra-atmosphériques.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Lancement de 2 satellites du système Beidou

Alstom, dommage collatéral de la compétition Chine – Etats-Unis

Huawei aux Etats-Unis, un concentré de la guerre commerciale et technologique

L’impitoyable guerre des microprocesseurs. (Suite)

Du TGV à l’espace, l’innovation chinoise en marche