Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

Les Chinois interviennent dans la bataille sur les minerais

La Chine suit de très près la bataille des compagnies minières mastodontes BHP Billiton et Rio Tinto. Elle est le premier pays importateur de minerai de fer (380 millions de tonnes en 2007, presque la moitié du trafic mondial) et aussi la première victime des hausses de prix annuelles (offre à +50% pour 2008). Actuellement BHP tente d’acquérir Rio Tinto, ce qui lui permettrait de contrôler plus du tiers du marché mondial du minerai de fer et, accessoirement, d’importantes ressources de pétrole, gaz naturel, aluminium, uranium, or, argent, nickel, diamants, etc.

Pékin, voyant là un fournisseur indispensable et beaucoup trop puissant, se devait de faire quelque chose, sans toutefois prendre le risque d’investir à des niveaux astronomiques (l’offre BHP du 5 février, qui n’est peut-être pas la dernière, dépasse 147 milliards de dollars US). L’Aluminium Corp. Of China (Chinalco) et l’Aluminium Corp. of America (Alcoa) venaient d’annoncer, le 1er février, la formation d’une joint venture, basée à Singapour, offrant 14 milliards USD pour prendre 12% des parts de Rio Tinto.

L’investisseur chinois en prend pour 12,8 milliards tandis que son compère américain s’engage pour 1,2 milliard. L’initiative chinoise est habile : elle rend l’acquisition de Rio Tinto par BHP plus chère, donc plus difficile ; elle crée une présence chinoise minoritaire chez Rio Tinto ou l’éventuelle compagnie BHP-RT ; elle permet enfin le plus gros investissement chinois à l’extérieur, avec une excellente couverture américaine. C’est, au total, assez bien joué.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le Yuan, l’étalon Or et le pétrole. Décryptage d’un mythe

Réforme des groupes publics par l’injection de capitaux privés

Au-delà des indices, les grands soucis économiques du régime

Pékin, Washington, Pyongyang. Du tambour de guerre aux conflits commerciaux

WANDA group et COSCO, deux histoires contrastées, révélatrices des stratégies de Pékin