Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial

Les forteresses industrielles dans le collimateur

Il y a loin de la coupe aux lèvres. Les prébendes industrielles qui structurent le fonctionnement de la machine étatique tout en redistribuant des subsides appréciables à l’oligarchie ne sont pas encore éradiquées. Loin s’en faut.

Même le mouvement qui s’amorce avec le démantèlement en cours du ministère du rail, État dans l’État aux ramifications de puissance presque infinies, ne viendra pas aisément à bout des positions retranchées où s’abritent les intérêts des clans, assez souvent noyés dans la frontière floue entre le public et le privé.

Il n’empêche qu’une dynamique est lancée qui par endroits a déjà réussi à contourner la Commission Nationale pour la Réforme et Développement, bastion s’il en est de la conception étatique de l’économie et de l’industrie, et, par la force des choses, protectrice des prébendes.

La réforme en cours avait déjà annoncé ses objectifs. Il s’agit de rationaliser le monstre industriel pour réduire les gaspillages et les projets peu rentables, limiter les doublons et les surplus, augmenter la qualité et, in fine, améliorer la productivité, dans un contexte où la disponibilité du capital et de la main d’œuvre est bien moins assurée que par le passé.

C’est ainsi qu’a eu lieu en avril 2013 une évolution majeure dans le secteur de l’acier puisque 15 sidérurgistes privés ont été admis au sein du concert industriel officiel, par le ministère de l’industrie et des technologies de l’information, dans un paysage habituellement dominé presque sans partage par les grands groupes publics. Pour ces groupes privés, la nouvelle est d’importance puisqu’elle les fait sortir de l’inconfortable zone grise d’où elles opéraient jusqu’alors.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le grand chassé-croisé sino-américain en Asie. Un apaisement en demi-teinte

Un nouveau Bureau Politique sans aspérités, dévoué au volontarisme rénovateur de Xi Jinping

En route vers le Congrès

Chine – Etats-Unis, la variable indienne, la stratégie de l’esclandre et les risques de riposte chinoise

Le « China Quaterly » et la rigueur académiques aux caractéristiques chinoises