Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie

Les ponts ne sont pas cassés

Le ministère des Communications a éprouvé le besoin de faire inspecter tous les ponts de Chine au cours du deuxième semestre de 2007. Pas tout à fait : un total de 380.000 ponts sur les 530.000 répertoriés ont été ré-examinés. Les autres (150.000) sont considérés comme sûrs, parce que de construction récente. Le China Daily donne à ses lecteurs (étrangers) son explication de cette mesure louable mais un peu extraordinaire : l’effondrement en août dernier d’un pont en construction au Hunan.

Jusqu’à un passé pas très lointain, en réalité, en Chine comme dans beaucoup de pays émergents, on a construit des ouvrages d’art d’une longévité parfois douteuse en raison de détournements de ciment ou de ferrailles, de traditions approximatives, de calculs ou de technologies encore partiellement assimilés. D’où la nécessité de vérifications massives, qui font partie de l’héritage des ponts et chaussées. Ne nous alarmons pas, néanmoins : 90% des ponts inspectés ont été jugés sûrs et en bon état.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Lancement de 2 satellites du système Beidou

Alstom, dommage collatéral de la compétition Chine – Etats-Unis

Huawei aux Etats-Unis, un concentré de la guerre commerciale et technologique

L’impitoyable guerre des microprocesseurs. (Suite)

Du TGV à l’espace, l’innovation chinoise en marche