Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Retraités du 18e Congrès

Dirigeant nommé par le 18e Congrès

Li Jianguo 李建国

Un mouton noir ?

Né en 1946 dans le Shandong, Li est diplômé de Langues étrangères de l’Université de Jinan et a rejoint le Parti à 25 ans.


*

Après 5 années passées dans le Shandong, dont une partie au département de la propagande du district de Ninghe à 150 km au Nord-est de Jinan, Li Jianguo est affecté à Tianjin où il restera 20 ans dans des postes de la bureaucratie municipale, jusqu’à devenir le n°2 en 1992, en même temps qu’il devient membre suppléant du 14e Comité Central. En 1997, il commence la deuxième partie de sa carrière dans le Shaanxi où il est promu membre du Comité Permanent de la province.

En 2007, il entre au Comité Central comme membre permanent et est affecté à la tête politique du Shandong. En 2008, il est choisi pour être le n°2 de l’ANP sous les ordres de Wu Bangguo. En 2013, il devient puis le n°2 du Comité Permanent de l’ANP.

L’entrée de Li au bureau politique est une surprise, car le personnage est falot et était considéré en fin de trajectoire, sans avenir. Sa promotion est probablement liée au fait que sa carrière est celle d’un homme loyal et sans aspérités.

Fin de trajectoire.

Mais son histoire est peut-être en train de le rattraper puisqu’il vient d’être accusé de népotisme au profit de son neveu Zhang Hui, lorsqu’il était SG du Shandong. Un activiste du nom de Han Chongguan, originaire du Hebei a mis en ligne l’histoire de l’ascension très rapide de Zhang Hui depuis le grade de petit cadre jusqu’au sommet de la hiérarchie de la municipalité de Jining, dont il est de loin le plus jeune. Les informations qui proviennent de dénonciations anonymes de l’entourage du neveu ont également été transmises au site anti-corruption du Parti.

En 2013, Li Jianguo était le cadre le plus haut placé du régime à avoir été mis sur la sellette par un site chinois, tandis que la campagne anti-corruption lancée par Xi Jinping et Wang Qishan entre dans une phase plus active. A l’époque, nombre de jeunes cadres avaient connu des promotions rapides. Les internautes s’interrogaient sur la régularité de ces avancements.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Guo Jinlong 郭金龙

Sportif, élégant et expérimenté

Meng Jianzhu 孟建柱

Homme de terrain, solide et fiable

Fan Changlong 范 长 龙

Zhang Chunxian 张春贤

Pragmatique, efficace et bon communicant

Li Yuanchao 李源潮

« Bon élève » consensuel. Habile, discret et manœuvrier.