Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Liaisons aériennes Chine-Taiwan à l’occasion des fêtes : du progrès

Les représentants professionnels chinois et taiwanais du transport aérien, habilités et contrôlés par leurs autorités politiques, viennent de tomber d’accord pour renouveler et étendre l’organisation de vols charters directs pendant les périodes de vacances des deux côtés du détroit de Taiwan : le nouvel an chinois (pendant 14 jours), la journée d’entretien des tombes, la fête des bâteaux dragons et la fête de mi-automne (trois fois 7 jours).
Chaque partie pourra opérer 84 vols aller et retour, dont la moitié à l’occasion de la Fête du Printemps. Pékin, Shanghai, Canton et Xiamen, seront ainsi reliées à Taipei et Kaohsiung, au profit des Taiwanais résidents ou hommes d’affaire et leurs familles. Un accord serait également en bonne voie pour lancer une liaison régulière par avions cargo en charters.
Taipei est plus réticent que Pèkin pour libéraliser les liaisons aériennes directes, pour des raisons de sécurité. Mais le nombre croissant des passagers taiwanais aller/retour vers le continent (environ 3 millions en un an) impose progressivement plus de souplesse.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Sommet des « Think tank » de l’Asie Pacifique à Taipei. Réflexion sur le soft power et la diplomatie taïwanaise de « substitution »

Puissance nationaliste chinoise et désarroi démocratique taïwanais

Relations dans le Détroit. Situation et perspectives. Le dilemme de Tsai Ing-wen

Coups de boutoir méthodiques de Pékin contre l’Île. Le Panama quitte le navire taïwanais

Sous l’œil de Pékin, Tsai Ing-wen surprise par la volte-face de Donald Trump