Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie

Protection de la recherche scientifique publique contre les falsifications et les plagiats

Le ministère de la Science et de la Technologie a fait connaître pour la première fois, le 9 novembre, un projet de réglementation à valeur légale contre la malhonnêteté dans le domaine scientifique. Cette année en effet, la communauté scientifique chinoise a été frappée par un certain nombre de scandales à grand retentissement.

La presse a cité, par exemple par le cas de CHEN Jin en mai, un chercheur de haut niveau de l’université Jiaotong à Shanghai, qui falsifiait des données et copiait un modèle de puce existant alors qu’il dirigeait un programme informatique de haut niveau financé par l’Etat.

LIU Hui, un professeur de l’université Qinghua (Pékin), avait été convaincu en mars d’avoir falsifié son dossier académique et de chercheur. Pour la même raison, fin avril, YANG Jie, ex-directeur à l’université Tongji (Shanghai) de l’Institut des sciences et techniques de la vie était démis de son poste.

Selon la récente réglementation, le fait de falsifier un CV, de plagier un travail, de falsifier des données scientifiques ou de violer les règles de recherche sur des humains ou sur des animaux, pourra être puni d’avertissement, de suspension du projet de recherche, de confiscation des financements, d’expulsion des organismes de recherche ou, à la limite, de disqualification à vie de tout projet scientifique public.

Le ministère de la Science et Technologie va créer un Bureau de supervision des projets scientifiques publics en liaison avec tous les départements et administrations intéressés. Un Comité d’éthique scientifique sera également organisé.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Lancement de 2 satellites du système Beidou

Alstom, dommage collatéral de la compétition Chine – Etats-Unis

Huawei aux Etats-Unis, un concentré de la guerre commerciale et technologique

L’impitoyable guerre des microprocesseurs. (Suite)

Du TGV à l’espace, l’innovation chinoise en marche