Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

Réformes économiques : vastes desseins et grands obstacles

Photo : Lors du 110e anniversaire de la naissance de Deng Xiaoping, le 22 août dernier, des analystes chinois ont affirmé que Xi Jinping était le dirigeant le plus puissant depuis Deng Xiaoping. Certains l’ont même comparé à Mao. Mais tout en refusant de renier Mao, Xi emprunte résolument un voie réformiste très éloignée de l’idéologie maoïste, inspirée par le pragmatisme de Deng et, dit-il, éloignée des modèles étrangers.

Depuis le 3e plenum, le pouvoir politique chinois a engagé l’économie dans un vaste réajustement de son mode de croissance plus articulé autour de la consommation, à partir d’un modèle où les relances et les investissements publics mesurés en pourcentage du PNB avaient atteint des records variant entre 45 et 50% et très supérieurs à la moyenne mondiale de 20%.

Aujourd’hui, alors que la croissance fléchit et que nombre d’indicateurs du 3e trimestre accusent un ralentissement, la direction politique du régime est confrontée au difficile choix de relancer le secteur productif pour soutenir la croissance tombée à 7,3%, au risque de favoriser une nouvelle accumulation de dettes, d’aggraver la bulle immobilière et de retarder la mise en œuvre des réformes qualitatives capables d’améliorer durablement la productivité. A ces difficultés tactiques s’ajoutent des obstructions structurelles retranchées dans les grandes banques d’État et les conglomérats publics, ces derniers étant pour nombre d’analystes les plus grands obstacles à l’avancée des réformes.

Mais, si les experts s’accordent sur le diagnostic, tous ne croient pas que les ajustements en cours produiront la baisse sensible de la croissance que certains pronostiquent à moins de 6% pour 2025. La note de contexte à la fin de l’article présente un débat sur ce point entre Michael Pettis et Nicholas Lardy, deux experts reconnus de l’économie chinoise. Plus largement, le sujet touche aux avantages et inconvénients de l’économie de marché qui, quand elle est totalement livrée à elle-même, produit un dangereux déséquilibre entre les rémunérations du capital et du travail.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le Yuan, l’étalon Or et le pétrole. Décryptage d’un mythe

Réforme des groupes publics par l’injection de capitaux privés

Au-delà des indices, les grands soucis économiques du régime

Pékin, Washington, Pyongyang. Du tambour de guerre aux conflits commerciaux

WANDA group et COSCO, deux histoires contrastées, révélatrices des stratégies de Pékin