Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Lectures et opinions

Selon que vous soyez puissants ou misérables…

Jordan Pouille lors d’un de ses nombreux périples dans la Chine profonde. Ancien correspondant de presse à Pékin, il a pendant 6 ans parcouru les régions les plus déshéritées du pays avec sa compagne chinoise.

Jordan Pouille révèle à travers une série de portraits la face cachée du rêve chinois de Xi Jinping et de la société harmonieuse de Hu Jintao.

C’est l’histoire d’une société impitoyable qui, à marche forcée, vise la première place au tableau d’honneur mondial du commerce international. Le terrible prix à payer par la population sacrifiée sur l’autel de la productivité à outrance est décrit par le journaliste Jordan Pouille (finaliste 2014 du Prix Albert Londres), ancien correspondant à Pékin de La Vie, de Médiapart, du Soir et du Temps.

Grand connaisseur de la société chinoise, il nous emmène dans les provinces les plus reculées de Chine sur les traces des laissés pour compte des vingt dernières années de croissance exponentielle qui ont fait de la Chine en 2014, le premier pays mondial en termes de PIB selon le FMI.

Tout comme la première révolution industrielle européenne du début du XIXe siècle en Europe, la seconde, chinoise, commencée à la fin du XXe siècle, n’en est pas moins un véritable cauchemar pour ces travailleurs de l’ombre qui à marche forcée, ont sorti le pays de la misère d’où il émergea grâce à Deng Xiaoping.

Si Zola revenait en Chine contemporaine, il ne serait pas dépaysé car ce ne sont ni internet ni les téléphones portables qui font la modernité d’une société mais la place qu’elle accorde à l’être humain. Etre pauvre dans un pays riche, c’est ce qui arrive aux chinois que Jordan Pouille a rencontré, loin des lieux rutilants d’une opulence qui en met plein les yeux.

On part au fil des pages à la rencontre de Wei Peng, le pêcheur de cadavres dans le Gansu, d’un prêtre en cavale non loin de Hohhot (Mongolie), d’une église underground, de villages entièrement catholiques qui résistent aux tracasseries policières et aux interdits en organisant même des séminaires clandestins.

Il s’est immergé dans les villages du cancer interdits aux occidentaux, a respiré la pollution aux quatre coins du pays, recueillis des témoignages inespéré pour un non chinois comme celui de la veille Ge Hairong qui déclare : « De mon temps (…), il fallait tuer le deuxième enfant nous mêmes, avec du poison donné par un fonctionnaire, ou par strangulation ». Aujourd’hui encore, il y a des enfants qui n’ont aucun état civil comme Li Xue qui vit cachée sans identité à Pékin.

Il a vu des pêcheurs pétitionnaires à Zhazili rackettés par des pirates mafieux protégés par la police. A Chongqing, il est allé sur les traces secrètes de la mémoire des massacres de la Révolution Culturelle. A Pékin, il est descendu sous la ville, dans des abris anti-aériens, là où vit la « tribu des rats » avec la bénédiction du gouvernement et des policiers qui se font marchands de sommeil.

Une visite chez Foxconn à Shenzhen, achève d’enlever les illusions des plus naïfs des fans d’Apple car c’est avec des journées de treize heures de travail à la chaîne, six jours sur sept que sont fabriqués, par de très jeunes ouvriers, nos petits bijoux de technologie.

La présence bienvenue à chaque chapitre d’une carte donne une réalité géographique et un ancrage territorial à chaque histoire souvent précédée d’une citation de Mao qui opère un salutaire aller-retour entre passé et présent. Montrant la distance abyssale entre les déclarations politiques et la réalité des faits.

La lecture de l’ouvrage de Jordan Pouille s’avère tout à fait salutaire pour qui veut prendre la température de la Chine d’en bas, de l’indigence à l’état brut du petit peuple marginalisé qui survit plutôt qu’il ne vit.

Jordan Pouille – Le tigre et le moucheron, sur les traces des chinois indociles – Les Arènes – 2014.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Entre démocratie libérale et valeurs chinoises, les hésitations de la classe moyenne

La Chine resserre le nœud sur Taiwan, un an de gouvernance DPP marqué par une Chine à l’offensive

Quel futur pour le partenariat stratégique entre le Japon et Taïwan ?

Guo Wengui, le « chevalier pas très blanc »…entre corruption, règlements de comptes et luttes de clans

Coup d’Etat à Pékin. Sexe, meurtre et corruption en Chine