Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Sévères inondations au centre et au sud du pays

Le 10 juillet, rupture des digues de la rivière Hedu au sud du Changjiang (Hunan).

*

Depuis plusieurs semaines des pluies torrentielles s’abattent sur le Hunan, le centre et le sud de la Chine provoquant les pires inondations depuis 1998. Le 10 juillet, la rivière Hedu, dans le district de Huarong a rompu ses digues tout juste une heure après que les autorités aient procédé à l’évacuation de 10 000 riverains.

Les progrès dans l’organisation et la prudence des pouvoirs publics ont probablement fait que, cette année, le bilan humain des inondations [1] a été très inférieur aux 4150 décès de 1998. Le long de la rivière Hedu, au sud du bassin du Changjiang, les équipes municipales et celles du district ont déversé le chargement de 8 camions dans la rivière pour tenter de ralentir les flots, avant d’y précipiter les camions eux-mêmes.

Les vallées du Huanghe et celles du Changjiang où se pressent 600 millions de Chinois, les plus menacées par la montée des eaux en cas de fortes pluies, font l’objet de l’attention soutenue des autorités de sorte que les pertes humaines diminuent régulièrement.

Wuhan en alerte.

Le 6 juillet Li Keqiang était en inspection à Wuhan inondée et sous la pluie.

*

Beaucoup reste cependant à faire pour mieux drainer les écoulements comme à Wuhan sévèrement touchée par les inondations en juillet au point que le premier ministre, s’y est déplacé, le 6 juillet. Il était accompagné de Wang Yang, membre du Bureau Politique et Directeur du centre gouvernemental de secours aux victimes des catastrophes naturelles.

Il y a constaté qu’après 600 mm de pluies tombées en seulement quelques jours, (les plus fortes précipitations de toute l’histoire de la ville), les routes, le métro et les trains étaient inondés et à l’arrêt.

Le 3 juillet à Pékin, le bureau de contrôle des inondations et des sècheresses fournissait un bilan provisoire des intempéries et des inondations évalué à 186 décès, 45 disparus, 32 millions de personnes affectés et 1,4 million déplacées dans 26 provinces, 56 000 habitations détruites et 50,7 Mds de Yuan de pertes (7,7 Mds d’€).

Notes :

[1Les inondations ont également touché le Fujian, la région de Wuhan, l’Anhui avec 6000 porcs sauvés de la noyade, le Jiangxi où des dizaines de résidents sont restés bloqués à cause des routes inondées.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

La culture « Sang 丧 », entre dérision, cynisme et rébellion

Confucius au service de la sécurité routière. 车祸 猛 于 虎

Regards sur l’islamophobie des internautes chinois

Effet pervers d’Internet, la mode virale des systèmes « Ponzi »

Les réfugiés de guerre ne sont pas les bienvenus