Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Vers un Détroit harmonieux ?

La récente annonce d’une vente d’équipements militaires américains à Taiwan pour plus de 6 milliards USD a été accueillie froidement, on s’en doute, par Pékin qui y voit une trahison de plus des communiqués conjoints par lesquels les Etats-Unis se seraient engagés à ne pas fournir d’armement à la province rebelle.

Cette annonce témoigne certes d’un renouveau de la confiance américaine vis-à-vis du nouveau président à Taiwan. Mais elle est aussi sensée entretenir chez Ma Ying-jeou un dilemme sécuritaire et une certaine pression pour l’enjoindre de ne pas aller trop loin avec Pékin tant il vrai que la tendance est à la détente dans le détroit.

En effet, pas plus que les propos de Ma Ying-jeou en mars sur les incidents au Tibet, cette annonce n’a pas enrayé la dynamique positive que connaissent les relations entre les deux rives depuis quelques mois.

Dans les années 90, une telle promesse d’assistance militaire américaine aurait provoqué gesticulations et intimidations de la part de l’APL en écho à une rhétorique pékinoise enflammée. Or, un mois apres le communiqué du Pentagone, Chen Yunlin, président de l’ARATS (« Association for Relations Across the Taiwan Straits »), organisme « semi-officiel » de la RPC en charge de la coopération avec Taipei, vient d’effectuer le voyage de la plus haute personnalité de RPC depuis 1949 sur l’île comme si de rien n’était.

Au-delà du symbole, les deux parties ont signé des accords significatifs, notamment pour l’établissement des trois liens directs (air, mer et liaisons postales) qui devraient favoriser les contacts entre populations des deux rives. Plusieurs facteurs expliquent « l’harmonie » actuelle entre les deux Chine.

Tout d’abord, après huit ans de pouvoir du Democratic Progressive Party à Taiwan, Pekin est conscient qu’il convient de donner au Kuomintang, son partenaire historique légitime, des arguments pour combattre les courants indépendantistes.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Sommet des « Think tank » de l’Asie Pacifique à Taipei. Réflexion sur le soft power et la diplomatie taïwanaise de « substitution »

Puissance nationaliste chinoise et désarroi démocratique taïwanais

Relations dans le Détroit. Situation et perspectives. Le dilemme de Tsai Ing-wen

Coups de boutoir méthodiques de Pékin contre l’Île. Le Panama quitte le navire taïwanais

Sous l’œil de Pékin, Tsai Ing-wen surprise par la volte-face de Donald Trump