Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

Xinjiang : psychose terroriste et prise de conscience

Un nouvel incident meurtrier s’est produit dans la province du Xinjiang le 15 décembre au soir dans la région de Kashgar. Les compte-rendus sont toujours aussi contradictoires selon qu’ils viennent de la police chinoise ou du Congrès Mondial des Ouïghours (CMO), qui communique par téléphone avec la population locale.

Selon la police, 14 Ouïghours auraient été tués dans la préfecture de Shufu près de Kashgar alors qu’ils tentaient de dissimuler des suspects à leur domicile. Deux policiers sont également morts au cours de l’agression, ce qui porte le bilan de la fusillade à 16 tués. Mais la version du CMO précise que parmi les 14 victimes ouïghours se trouvaient 6 femmes et que la fusillade avait éclaté quand l’un des Ouïghours avait violemment réagi au geste d’un des policiers soulevant le voile d’une des femmes présentes.

Un informateur local de Radio Free Asia, sponsorisé par le Congrès des Etats-Unis donne une version différente : « les policiers avaient à peine pénétré dans la maison que l’un des terroristes s’est jeté sur eux et tua le chef de la sécurité du district, tandis que le chef du commissariat local était battu à mort devant la maison ». La même source qui laisse entendre que les 14 Ouïghours tués auraient été les victimes de représailles, signale aussi que les insurgés auraient aussi fait exploser une voiture de police.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le nationalisme des « caractéristiques chinoises » s’affirme comme l’idée force du Congrès

La purge des corrompus n’a pas de cesse

A Hong Kong, la justice met fin à l’indulgence

A Hong Kong, un tribunal invalide 4 parlementaires récemment élus

La force du symbole de Liu Xiaobo et la crainte des influences occidentales