Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

 Cliquez ici pour générer le PDF de cet article :

›› Taiwan

La visite du KMT en Chine : qui piège qui ?

La délégation KMT de 34 membres, présidée par le vice-président CHIANG Pin-Kun, est arrivée à Canton le 28/03. Sujets : exportations agricoles de Taiwan, vols charters directs, les jours de fêtes et dimanches, ainsi que vols-cargo. Rencontre du gouverneur HUANG Huahua. Visite du mémorial des martyrs de 1911.
Le groupe s’est ensuite rendu à Nankin, pour une visite au mausolée de SUN Yat-Sen, le père de la République de Chine. Présentant justement le Dr.SUN comme “un grand révolutionnaire d’avant-garde... qui était allé trois fois à Taiwan et a dédié l’énergie de toute sa vie à la cause de l’unification nationale...”, le Quotidien du Peuple (4 avril) l’a salué comme un lien spirituel entre compatriotes des deux rives.
Le journal du parti vante le “succès” de cette “première délégation de visite du Continent organisée officiellement par le KMT en son nom propre, depuis 1949”, aussi bien comme “tour du souvenir” que comme “tour des affaires économiques et commerciales”.
La délégation KMT a été reçue par JIA Qinglin, membre du Bureau politique et président de l’Assemblée consultative. On annonce par ailleurs qu’un accord aurait été trouvé avec les “départements continentaux concernés” sur douze projets pouvant renforcer les échanges économiques et commerciaux entre les deux rives.
En conclusion, le QP affirme que la visite actuelle a créé un précédent pour des dialogues KMT-PCC et présente ceux-ci comme une nouvelle méthode permettant de contourner “l’entêtement” du DPP et du gouvernement taiwanais. JIA Qinglin a même fait un net appel du pied en direction du PFP de James SOONG, l’autre parti d’opposition à Taipei.

 

 

Chine – Taïwan – Etats-Unis, sérieux orages en vue

[16 juillet 2019] • François Danjou

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

[22 mai 2019] • La rédaction

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

[24 avril 2019] • François Danjou

Les défis de l’obsession réunificatrice

[6 janvier 2019] • François Danjou

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

[27 novembre 2018] • François Danjou