Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

 Cliquez ici pour générer le PDF de cet article :

›› Album

Les Editions du Non Agir

Depuis quelques mois, les Éditions du non-agir (无为出版社 non-agir.fr) crées par Alexis Brossollet, connaissent dans le monde virtuel un début d’existence encourageant. Elles publient et publieront tout ce qui de près ou de loin peut avoir un rapport avec la Chine, quel que soit le domaine. Les livres sont en vente en France, aux États-Unis, au Royaume Uni, en Allemagne, en Suisse, en Italie, et même au Japon, ou directement sur le site.

Plusieurs ouvrages sont déjà en stock dans quelques librairies parisiennes dont You Feng et le Phénix et ce réseau devrait s’élargir fin juin. Leur version électronique est disponible sur Amazon, Kobo et iBookstore.

Alexis Brossollet sera présent au 8e Salon des éditeurs indépendants (dit « du Quartier Latin » qui se tiendra dans l’enceinte du Lycée Henri IV à Paris, les samedi 28 et dimanche 29 juin. Ancien officier de Marine, il possède seize ans d’expérience en Asie et en relations avec l’Asie. Amoureux de la langue chinoise il est l’auteur du « Petit lexique français/chinois des onomatopées, interjections et autres bruits » (Éditions You Feng, 2010).

Il a traduit : « Histoires anciennes, revisitées », troisième et dernier recueil de nouvelles de Lu Xun (décembre 2013) ; « De rêves & de fers, les enquêtes surnaturelles du juge Pao » (18 enquêtes, par un auteur anonyme chinois du XVIIe siècle), paru en mars 2014.

Un salon non subventionné et solidaire

Après le succès des salons précédents, les éditeurs récidivent pour la 8e année consécutive. Une centaine d’éditeurs, accompagnés de leurs auteurs et illustrateurs, accueilleront le public lors d’une programmation culturelle riche et variée (rencontres, signatures, lectures, concerts...).

Depuis sa création en 2007, sans aucune subvention, ce salon perdure. Ces éditeurs indépendants se font un point d’honneur à ne pas solliciter les organismes publics. Ils conjuguent leurs talents et retroussent leurs manches dans la convivialité et la solidarité pour deux jours de bonne humeur !

Les nouveautés 2014

Le salon débutera avec une table ronde « Proust pour tous : Comment faire lire Proust par le plus grand nombre ? ». Beaucoup d’éditeurs donneront, entre autres animations, des lectures mises en scène ou en musique et 400 auteurs viendront dédicacer leurs ouvrages sur les stands. La jeune association Vivre le Quartier Latin a rejoint l’équipe, apportant son dynamisme et de nombreux projets dont un concours d’écriture. En collaboration avec le Lycée Henri- IV, qui réaffirme cette année encore son soutien à l’édition indépendante, des visites guidées de ce monument, d’ordinaire très peu accessible, seront organisées.

 

 

« Qui ne gueule pas la vérité… ». Une interview édifiante de René Viénet

[1er septembre 2021] • 2     

Xénophobie et nationalisme. Effet collatéral de la crise entre la Chine et l’Occident, Chloé Zhao dans la tourmente des réseaux sociaux

[8 mai 2021] • La rédaction

Dans la Chine profonde, les murs parlent

[25 février 2021] • Thibaud Mougin

Le public chinois n’a pas vraiment aimé le dernier Mulan de Walt Disney

[18 septembre 2020] • Jean-Paul Yacine

L’Azalée de Jacques Pimpaneau

[5 septembre 2020] • Patrice Fava