Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

 Cliquez ici pour générer le PDF de cet article :

›› Lectures et opinions

« Des yeux gris clair »

Par Wang Meng

Wang Meng, né en 1934, est en revanche un écrivain confirmé de la génération précédente. Elevé dans la foi communiste, il sera pourtant victime de la campagne des Cent Fleurs et envoyé en rééducation à la campagne (1957-1962), puis exilé à la veille de la Révolution Culturelle dans le lointain Xinjiang (de 1964 à 1979). Réhabilité ensuite et même nommé ministre de la Culture (1986-1989), il démissionnera lors la crise de Tian’anmen. A la tête d’une œuvre abondante, grand traducteur de littérature ouighoure, Wang Meng est devenu un humaniste dont l’horizon intellectuel est aujourd’hui à la dimension du monde. Dans DES YEUX GRIS CLAIRS, il fait le portrait de Maerke, menuisier habile devenu ouighour par choix (il est né de mère russe et de père inconnu). Maerke n’a guère connu l’école. Il excelle à sauver son indépendance en des temps difficiles, en se spécialisant dans l’esbroufe et les Citations de Mao, rélles ou améliorées par ses soins. Les yeux gris clairs sont ceux d’Aliya, sa femme belle et aimante dont la mort va le briser.

 

 

« Evergrande », le spectre d’un effet domino

[11 novembre 2021] • Jean-Paul Yacine

IRSEM. Un rapport foisonnant sur l’ampleur protéiforme des stratégies d’influence de Pékin

[17 octobre 2021] • François Danjou

La chute de Kaboul vue de Chine

[21 août 2021] • François Danjou

« Un complot contre la Chine ? Comment Pékin voit le nouveau consensus de Washington ». Par Wang Jisi

[29 juin 2021] • La rédaction

Washington lâche la bride à Nord Stream 2. La Chine en ligne de mire

[25 mai 2021] • La rédaction