Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Accord en Dix points entre CHEN Shui-Bian et James SOONG

La rencontre entre le président CHEN Shui-Bian et le président du PFP (People First Party) James SOONG, le 24 février, a abouti à un accord en dix points par lequel le président taiwanais réitère ses engagements passés et en ajoute quelques nouveaux. Dans le chapitre des promesses anciennes on trouve : pas de déclaration formelle d’indépendance, pas de changement de l’appellation “République de Chine”, pas de thèse des deux Etats dans la Constitution, pas de référendum sur l’indépendance ou l’unification (avec la Chine).
S’y ajoutent : créer un mécanisme pour promouvoir la paix avec le Continent, lancer les vols cargos directs en charters et ouvrir completement les “Trois Liens” (transports, commerce, courrier postal), acquisition des armements nécessaires pour renforcer les capacités de défense de Taiwan, mais refus d’une course aux armements avec le Continent.
L’accord du président CHEN avec le PFP (parti cadet de l’opposition parlementaire) sur ces grandes lignes d’un programme politique et stratégique va sans doute permettre au gouvernement DPP de manoeuvrer et de gouverner pendant les prochaines années. Reste à voir comment “l’accord en dix points” sera appliqué - avec ruse, créativité et provocations, ou avec sincérité, intelligence et vision à long terme.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power

« Quand Pékin harcèle Taïwan, Washington lui ouvre les bras. »

Flambée de tensions dans le Détroit sur fond de « bruits de ferraille ». Quel avenir pour Taïwan ?