Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Attentat du 19 mars : l’enquête s’avère impossible

Les deux partis d’opposition - le Kuomintang et le Premier parti du peuple - ont nommé neuf membres de la Commission spéciale chargée d’enquêter sur l’attentat apparent du 19 mars dernier, qui pourrait avoir faussé l’élection présidentielle le lendemain. Mais le parti indépendentiste DPP et son petit allié le TSU auraient refusé de participer à cette procédure.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power