Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique

Attention ! Une croissance peut en cacher une autre

Avec un taux de plus de 7% prévu pour l’année en cours, la croissance du PIB chinois reste sans doute l’une des meilleures du monde, alors qu’en Occident, on ne peut pas même en espérer la moitié. Cependant les dirigeants de Pékin sont loin d’être euphoriques, au contraire. Car une croissance peut en cacher une autre, en l’occurrence celle du chiffre du chômage qui, lui aussi, prend une pente ascendante.

Sur ce sujet, aucune statistique officielle n’est fiable en Chine, mais le problème de l’emploi est jugé suffisamment sérieux pour qu’une « conférence nationale » ait été convoquée au sommet de l’Etat, le 12 septembre dernier (selon un communiqué de l’agence Xinhua le lendemain), au cours de laquelle de nouvelles directives gouvernementales ont été données, à la suite d’un discours du premier ministre Zhu Rongji, afin d’endiguer l’augmentation de la population sans emploi.

Ralentissement mondial

Une forte croissance du PIB n’est donc pas synonyme de plein emploi, surtout lorsque le taux de productivité s’accroît et que la population active reste nombreuse. En ce qui concerne la Chine, la situation actuelle du sous-emploi a une triple origine, la première est conjoncturelle, alors que les deux autres sont liées respectivement à la réforme du secteur public et à l’industrialisation du pays.

Le ralentissement mondial, commencé depuis mars 2000 et aggravé au cours des trois derniers trimestres, devrait affaiblir l’activité économique du pays, quoique avec un temps de retard. Deux effets sont possibles, le freinage des exportations et le tarissement des investissements étrangers. Les secteurs dépendant des marchés internationaux, tels que le textile, les jouets ou l’électronique civile se trouveront en état de surcapacité et les salariés seront les premières victimes du retournement de tendance.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Investiture du gouverneur Lee à Hong Kong. La fin d’un cycle

Malgré les sanctions, la Chine et l’Inde augmentent leurs achats de pétrole russe

En Europe Centrale et Orientale, pour la Chine, le vent a tourné

Chine – France. Les non-dits de la coopération franco-chinoise en pays tiers

Réforme électorale. La mise aux normes politique de Hong Kong se poursuit sans faiblir