Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial

Budget de Défense : la Chine gagnerait peut-être à être plus claire

Le projet de budget 2007 du ministère de la Défense -350,92 milliards de yuans, soit environ 45 milliards USD, ou 35 milliards d’euros- révèle une hausse plus forte que les augmentations régulières de ces dernières années.

En dehors de cette remarque, il est cependant difficile d’interpréter les chiffres. D’abord parce que des sommes au moins aussi importantes sont traditionnellement inscrites à d’autres chapitres. Ensuite parce que les budgets chinois rendus publics ne sont absolument pas transparents. On n’en connaît pas les détails.

Il est par ailleurs possible que l’Armée populaire de libération -autrefois très spartiate, avant de devenir affairiste- ait des retards à rattrapper, dans son fonctionnement comme dans ses équipements. Il est admissible aussi que la modernisation des forces chinoises accompagne une croissance économique de l’ordre de 10% par an. Un pays de 9,8 millions de km carrés, de plus de 1,3 milliard d’habitants a des besoins de défense dans notre monde de plus en plus dangereux.

Le problème est plutôt que les discours et les actes de la Chine ne sont pas toujours cohérents entre eux. Pékin se pose en modèle de la lutte contre la militarisation de l’espace au moment où elle réussit l’essai d’un missile anti-satellite. Elle augmente régulièrement de plus ou moins 15% par an ses dépenses militaires officielles, tout en répétant sans cesse son couplet sur la « montée en puissance pacifique ». Les voisins de la Chine ont donc quelques raisons d’être inquiets.

On se demande aussi, finalement, ce qui justifie le déploiement de centaines de missiles à courtes ou moyennes portées face à Taiwan, capables de détruire plusieurs fois l’île qui, elle, ne menace pas la Chine. La « réunification » devrait être une affaire de patience, de réformes, de politique, d’économie et de négociations, plutôt que de destruction par une pluie de missiles. Dans le domaine militaire, la Chine gagnerait peut-être à être plus claire.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Dans le sillage scabreux des routes de la soie

Dialogue de sourds à Singapour

Le système Xi Jinping. Resserrer le pouvoir, renforcer la capacité de contrôle politique du Parti. Redresser les comportements

Le brouillard stratégique de la relation Tokyo – Pékin – Washington

Xi Jinping change les codes et s’installe pour durer