Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

CHEN Shui-Bian en Amérique centrale : discrétion imposée par Washington

Le premier voyage à l’étranger du président CHEN Shui-Bian - au Panama et à Bélize entre le 30 août et le 3 septembre - n’a été l’occasion d’aucun contact politique spectaculaire. Les escales en territoire américain - sept heures à Hawai à l’aller et quatre à Seattle au retour - ne s’y prêtaient guère. Contrairement à l’an dernier, où l’escale de New york avait fait un certain bruit, Washington a imposé cette discrétion pour ne pas compliquer ses relations avec Pékin.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le DPP secoué par les élections locales. Retour des Chiang. La nébuleuse des « Indépendants », troisième force potentielle

Risques de conflit dans le détroit de Taïwan. Le durcissement chinois face à la rupture démocratique

A l’ombre de Pékin, un « Double Dix » à l’esprit de résistance

L’inflexible détermination de Pékin et la résistance des taïwanais

A propos du possible renouveau d’un important contrat industriel français à Taïwan