Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial

Darfour : Pékin prend vigoureusement position pour Khartoum, mais pousse les Soudanais à trouver une solution

Envoyé spécial du gouvernement chinois, l’assistant du ministre des AE, ZHAI Jun, a pu rencontrer du 6 au 9 avril les autorités et le président soudanais à Khartoum, et en un jour, le samedi 7 avril, les gouverneurs du nord et du sud Darfour. Ce n’était sans doute pas son rôle d’aller vraiment sur le terrain.

Parlant à des journalistes chinois et étrangers le 9, ZHAI Jun a néanmoins cru pouvoir témoigner de ce que, partout où il est allé « la situation est généralement stable, bien qu’il y ait encore pas mal de problèmes ». L’envoyé chinois a exprimé à plusieurs reprises son « optimisme » sur la solution de la question du Darfour.

Il a décrit la position chinoise en trois points : (1) faire avancer le processus politique en vue d’atteindre dès que possible une paix générale, (2) offrir une aide humanitaire à la région « pour alléger et éventuellement mettre fin la crise humanitaire », (3) aider la population du Darfour à se débarasser de la pauvreté et à déraciner les causes fondamentales du conflit.

La partie chinoise soutient la proposition en trois phases faite par l’ancien SG/ONU Kofi Annan et espère des consultations sur les détails, d’égal à égal, entre le Soudan et les autres parties concernées.

La partie chinoise n’est pas favorable aux pressions ni aux sanctions car « elles n’aideraient pas à résoudre le problème ». Elle souligne l’importance de tenir « des consultations et un dialogue sur une base d’égalité ».

ZHAI Jun a enfin affirmé que la Chine, membre permanent du CS/ONU, est amie du Soudan, mais aussi dans l’obligation, pour son gouvernement, de jouer en tous cas un rôle constructif en vue d’une solution appropriée de la question du Darfour.

Le 9 avril soir depuis Pékin, le vice-ministre des AE, DAI Bingguo a informé de tout cela le Secrétaire d’Etat adjoint américain John Negroponte à Washington.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Dans le sillage scabreux des routes de la soie

Dialogue de sourds à Singapour

Le système Xi Jinping. Resserrer le pouvoir, renforcer la capacité de contrôle politique du Parti. Redresser les comportements

Le brouillard stratégique de la relation Tokyo – Pékin – Washington

Xi Jinping change les codes et s’installe pour durer