Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Deux cas de maladie de dengue découverts à Pékin

Deux cas de maladie de dengue ont été récemment diagnostiqués à l’Hôpital des amitiés de Pékin, selon une information diffusée par l’Agence municipale de Santé publique. L’un des patients, un homme de 29 ans originaire du Sichuan, était de retour d’un voyage des Phillippines le 16 septembre. L’autre patient, également de sexe masculin, dont l’âge n’est pas précisé, était arrivé à Pékin le 13 septembre après un séjour en Inde. Après quelques jours d’hospitalisation, ils ont quitté la capitale chinoise et regagné leur province d’origine.

Selon le Dr. Gan Shaobo, chercheur à l’Institut des maladies tropicales de l’hôpital des amitiés de Pékin, la découverte de ces deux cas ne signifie pas l’apparition d’une épidémie à Pékin. Cette maladie infectieuse causée par le Flavivirus est en état épidémique dans l’Asie du Sud-est et en Amérique latine. Véhiculée par les moustiques, elle est généralement bénigne, manifestée par des accès de fièvre, de céphalées et des douleurs musculaires. Cependant, il existe une forme sévère de la maladie, caractérisée par une leucopénie et hémorragie diffuse qui pourrait avoir un pronostic vital.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« The Red roulette », une plongée intime et familiale dans le sulfureux mélange des affaires et de la politique

L’heure est à la frugalité

Indices d’une mise aux normes des mœurs dans une ambiance générale de défiance et de contrôle politique

Nouvelles de la pandémie

Au Henan et à Zhengzhou, la « Ville-éponge », un remarquable effort de solidarité des géants du numérique