Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial

Economie chinoise et économie mondiale en Chine

Jetant un regard sur le passé, le ministre de la Commission nationale Développement et Réforme, MA Kai, vient d’affirmer que le Produit intérieur brut (PIB) de la Chine a augmenté en moyenne de 9,67% entre 1978 et 2006. La croissance mondiale dans la même période aurait été d’environ 3,3%.

La Chine a reçu pendant quatorze ans (1993-2006) plus d’investissements étrangers directs (IDE) que tout autre pays en développement et, à la fin de 2006, elle hébergeait 590.000 sociétés à capitaux étrangers.

Encore assez bas, les revenus des Chinois ont tout de même fait des bonds en avant spectaculaires. Le revenu disponible par habitant est passé, dans les villes, de 343 yuans en 1978 à 11.759 yuans en 2006 (1.120 euros). Dans les zones rurales, le revenu net par tête a cru de 134 (en 1978) à 3.587 yuans (342 euros en 2006)

Le gouvernement central et les provinces, eux, se sont considérablement enrichis. Les revenus budgétaires en yuan auraient été de 113,23 milliards de yuans en 1978 et de 3.930 milliards en 2006. (375 milliards d’euros), trente-cinq fois plus.

Au total, conclut MA Kai, qui est le successeur moderne de l’ancien président de la Commission du Plan, dans cette phase, la Chine a considérablement renforcé sa puissance nationale et élevé son statut international. Le pays représente aujourd’hui la quatrième économie et la troisième puissance commerciale du monde.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Dans le sillage scabreux des routes de la soie

Dialogue de sourds à Singapour

Le système Xi Jinping. Resserrer le pouvoir, renforcer la capacité de contrôle politique du Parti. Redresser les comportements

Le brouillard stratégique de la relation Tokyo – Pékin – Washington

Xi Jinping change les codes et s’installe pour durer