Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Généralisation du revenu minimum en zones rurales

Le gouvernement central a réexaminé le 23 mai le système « d’allocation de subsistence », permettant de secourir les plus pauvres des pauvres ruraux. Une réunion, présidée par le premier ministre WEN Jiabao, a fait le point de la question et décidé d’étendre le bénéfice de cette allocation à la totalité des ruraux pauvres, qui comprend des personnes âgées, handicapés et inaptes au travail.
Au total, la Chine comptait encore fin 2005 23,65 millions de ruraux pauvres, définis comme ayant un revenu annuel inférieur à 683 yuans, 57 yuans par mois (5,5 euros). Leur nombre serait en diminution par rapport à 2001 selon les chiffres officiels. Parmi eux, 18,15 millions, dans 27 provinces ou équivalent, touchent déjà l’allocation, d’environ 30 yuans par mois, gérée par le ministère des Affaires civiles.
Les administrations chinoises concentrent leur effort sur cette catégorie et ont abandonné depuis plusieurs années la définition « moins d’un dollar par jour » parfois utilisée par la Banque Mondiale.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Désordres bancaires, crise immobilière sur fond de corruption. Avis de coup de tabac socio-économique

Le projet de corriger la forte proportion de femmes dans l’enseignement objet de controverses

Tensions sur l’emploi des jeunes diplômés

A huit mois du 20e Congrès, douleurs et ajustements de la « stratégie-forteresse » de « zéro-covid »

Explosion épidémique à Hong Kong