Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

Hausse du coût de l’argent : un petit coup de pouce

Accentuant sa pression pour ralentir la croissance (27 avril), le gouvernement central chinois a brusquement renchéri le coût de l’argent. La Banque populaire de Chine, banque centrale, a fait passer son taux annuel de prêt de 5, 58% à 5, 85% (+0,27%).
C’est encore peu pour maîtriser une économie aussi vigoureuse et anarchique que l’économie chinoise. Mais cette mesure est quand même un léger coup de frein pour les entreprises d’Etat non rentables et les secteurs spéculatifs. Elle est aussi un avertissement : Pékin pourrait désormais jouer un peu plus le marché et un peu moins les décisions bureaucratiques, reliquat du passé. Si c’est bien le sens de ce petit évènement, il faudra s’attendre à d’autres mesures d’assainissement, touchant le crédit ou la monnaie.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Evergrande, un « cygne noir » dans la routine des analyses convenues

Contrôler le marché des capitaux et consolider la reprise

Huarong le fleuron de la « défaisance » dans la toumente. Coup d’œil sur l’endettement chinois

Performances, vulnérabilités, impasses et risques de sécurité. Tensions sur le marché des microprocesseurs

Quelques dessous de cartes de la reprise économique