Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chine - monde

Japon : un pas vers la révision de la « Constitution de paix »

Le 11 mai, une commission spéciale de la Chambre des Conseillers de la Diète japonaise a approuvé la Loi fixant la procédure d’amendement de la Constitution de 1947. Avec le soutien de la majorité Libérale Démocrate et Komeito, ce texte a toutes chances d’être adopté par le Chambre Haute en séance plénière, comme elle l’a déjà été en avril par la Chambre Basse.
La procédure de révision de la « Constitution pacifiste » et de son fameux Article 9 pourrait être encore longue, bien que le premier ministre Shinzo Abe ait exprimé sa volonté d’aller jusqu’au bout pendant son mandat.
Bien qu’il s’agisse d’un droit souverain du Japon, cette réforme, comme le moindre geste d’hommage au sanctuaire de Yasukuni, peut entraîner des réactions hostiles en Chine et en Corée.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

20e sommet Chine – Europe à Pékin. La marginalisation de l’Union

En Europe de l’Est et à Berlin, Li Keqiang manœuvre pour désamorcer la crainte du « péril jaune »

Le G7 au Québec et l’OCS à Qingdao, les deux pôles rivaux du monde

Sous la « tempête Trump », les illusions chinoises de la Chancelière

La crise iranienne, une aubaine pour la Chine ? Et l’Europe ?