Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chine - monde

Japon : une politique de Sécurité/Défense plus ferme

Le projet de loi du gouvernement, visant à remplacer “l’Agence de Défense” et son “directeur general” par un ministère et un ministre de la Défense, a trouvé une large majorité à la Diète le 30 novembre. Il en sera probablement de même à la Chambre Haute au cours de la présente session. Au-delà du symbole de réhabilitation d’une politique de défense nationale, le ministre de la Défense sera notamment mieux placé pour soutenir lui-même son projet de budget.
Les Chinois sont intéressés par l’évolution du Japon en matière de Défense et de rapports bilatéraux. La 7e rencontre sino-japonaise de Défense et Sécurité s’est tenue le 29 novembre à Tokyo sur un plan technique entre le vice-ministre Takemasa Moriya et l’assistant du chef d’Etat-Major Général chinois, le général ZHANG Qinsheng. Mais les deux parties ont souhaité que le dialogue stratégique soit dans la ligne Shinzo Abe-HU Jintao et aille vers des échanges de plus haut niveau.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

20e sommet Chine – Europe à Pékin. La marginalisation de l’Union

En Europe de l’Est et à Berlin, Li Keqiang manœuvre pour désamorcer la crainte du « péril jaune »

Le G7 au Québec et l’OCS à Qingdao, les deux pôles rivaux du monde

Sous la « tempête Trump », les illusions chinoises de la Chancelière

La crise iranienne, une aubaine pour la Chine ? Et l’Europe ?