Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

Kazakstan : un tuyau en or

Le pipeline reliant Atasu (Kazakstan) à Alashanko (cité frontalière au Xinjiang) est presque terminé. Le pétrole brut kazak -produit par le géant chinois CNPC à Aktobe et à Kumkol- devrait arriver en mai à la raffinerie (en voie d’expansion) de Dushanzi (Xinjiang) par un tuyau de 250 km en territoire chinois.
Cette installation, entièrement CNPC, sera la première ligne chinoise de pompage et transport de brut à l’international. Jusqu’à maintenant la Chine importe par voie ferrée 26.000 barrils par jour de brut kazak. Par le pipeline, le volume d’importation devrait croitre de 137.000 bpj. en 2006 (4% de l’importation chinoise de brut) et pourrait monter à 200.000 bpj. après 2007. Avec la sécurité en plus.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Huarong le fleuron de la « défaisance » dans la toumente. Coup d’œil sur l’endettement chinois

Performances, vulnérabilités, impasses et risques de sécurité. Tensions sur le marché des microprocesseurs

Quelques dessous de cartes de la reprise économique

Rebond économique et grands défis

La Chine, le Monde et les flux de capitaux. Quels risques de « découplage » ?