Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

L’agriculture chinoise joue franchement les OGM

Les autorités chinoises ont déjà donné leur accord pour la commercialisation d’une trentaine d’OGM, et autorisé une cinquantaine d’essais en plein champ pour des plants transgéniques. Les besoins chinois en coton, par exemple, sont exponentiels et l’objectif d’être auto-suffisant puis exportateur dépend des biotechnologies.
La Chine s’est donc engagée depuis le début des années 90 dans le domaine des biotechnologies végétales, notamment en matière de plantes génétiquement modifiées. A l’heure actuelle, des OGM poussent dans plus de la moitié des champs chinois, dont le coton Bt résistant au charençon du cotonnier.
Les Chinois vont, une fois de plus, être à l’origine d’un bouleversement sectoriel. Ils ne seront pas seuls : les USA, et le Brésil suivis de l’Inde ont aussi investi massivement dans les biotechnologies au cours des 20 dernières années, et pèseront de tout leur poids pour en faire la promotion. (cf. modsys.com, août 2005)


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Chine – Etats-Unis, guerre des taxes, guerre totale ou apaisement ?

L’intégration politique, sociale et économique de Xi Jinping face à la guerre commerciale

Où va la guerre des taxes entre Washington et Pékin ?

Liu He à Davos. Entre éloquence, séduction et réalité

Le nationalisme économique perpétue les risques de crise financière