Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial

La croissance à 11% : freiner fort, ou “wait and see” ?

Battant tous ses records trimestriels connus depuis dix ans, la croissance du PNB chinois a atteint +11,3% au T2-2006 par rapport au 2e trimestre 2005. Chiffres correspondant pour le 1er trimestre : +10,3. Pour les six premiers mois de 2006 : +10,9%. Autant dire que les mesures et les prévisions de ralentissement (à 7,5% pour l’année 2006) ont été complètement démenties, bousculées par les réalités économiques.

Conscient des problèmes, le gouvernement central s’avère peu capable de maîtriser la croissance, poussée, en réalité par les autorités provinciales et locales. Est-ce catastrophique ? Sans doute pas à court terme, l’inflation restant raisonnable (CPI à 1,3%).

À plus long terme, toutefois, l’export trop vigoureux (plus de 60 milliards USD d’excédents en six mois) inonde les banques de yuans et pourrait créer des réactions à l’étranger ; la consommation intérieure devrait augmenter ; l’investissement en Chine (+29,8%), en partie spéculatif, inquiète les autorités. Les risques s’appellent création de surcapacités, gaspillage d’énergie et de matières premières, dégradation de l’environnement et éventualité de ralentissement brusque.

Depuis le mois d’avril, le gouvernement central avait augmenté les taux d’intérêt et le volume des réserves bancaires obligatoires et limité les prêts dans les secteurs les plus spéculatifs. Mais Pékin touche peu à sa monnaie sous-évaluée. Ces mesures trop prudentes avaient en outre besoin de temps et ne pouvaient pas influer beaucoup avant le 3e trimestre de l’année. Cette conclusion entraîne aujourd’hui, pour les économistes chinois, un nouveau pari : faut-il en rajouter maintenant ou ne rien faire d’autre qu’attendre et voir ?


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Dans le sillage scabreux des routes de la soie

Dialogue de sourds à Singapour

Le système Xi Jinping. Resserrer le pouvoir, renforcer la capacité de contrôle politique du Parti. Redresser les comportements

Le brouillard stratégique de la relation Tokyo – Pékin – Washington

Xi Jinping change les codes et s’installe pour durer