Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

La qualité du développement exigerait une croissance maîtrisée

Les réserves de change chinoises ont atteint 875,1 milliards d’USD à la fin du mois de mars, accompagnant la croissance trimestrielle plus forte que prévue du PNB (+10,2% par rapport à T1-2005)). L’économie et les échanges extérieurs dépassent fortement les prévisions officielles.
Lors de son entrevue avec Lien Chan, président honoraire du KMT taiwanais, le président HU Jintao avouait : “Franchement, nous ne voulons pas poursuivre une croissance économique excessive. Ce que nous recherchons, c’est l’efficacité et la qualité du développement, le changement dans le mode de croissance, la conservation des ressources, la protection de l’environnement et l’amélioration de la vie des gens”.
Les déclarations en ce sens se sont multipliées depuis plus d’un an et elle sont cohérentes avec le 11e Plan (2006-2010). Mais la vigueur de la croissance n’est pas maîtrisée.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Chine – Etats-Unis, guerre des taxes, guerre totale ou apaisement ?

L’intégration politique, sociale et économique de Xi Jinping face à la guerre commerciale

Où va la guerre des taxes entre Washington et Pékin ?

Liu He à Davos. Entre éloquence, séduction et réalité

Le nationalisme économique perpétue les risques de crise financière