Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Le nouveau premier ministre singapourien précise son attitude vis-à-vis de la Chine et de Taiwan

Le nouveau premier ministre de Singapour, LEE Hsien-Loong a fait, à l’occasion de la fête nationale de son pays, un discours remarqué à Taipei comme à Pékin. Il a affirmé en particulier que si Taiwan provoquait un conflit dans le détroit, Singapour ne soutiendrait pas Taiwan.
Autres affirmations : Singapour ne changera pas sa politique "d’une seule Chine" et la récente visite de LEE à Taipei visait "à comprendre la pensée de (ses) amis et contacts à Taiwan" afin que Singapour puisse aider les acteurs clés à éviter les erreurs et les jugements erronés. Selon le pm de Singapour, les partis politiques (taiwanais) sont axés sur la politique intérieure, les médias dramatisent trop et les Taiwanais ne sont pas bien informés sur la situation internationale.
Les médias taiwanais et la propagande de Pékin n’ont retenu chacun de ces propos que la partie qui leur convenait, ignorant le reste.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power

« Quand Pékin harcèle Taïwan, Washington lui ouvre les bras. »

Flambée de tensions dans le Détroit sur fond de « bruits de ferraille ». Quel avenir pour Taïwan ?