Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

Le rapport annuel “Discipline et Inspection” au Comité central du parti

Selon GAN Yisheng, Secrétaire adjoint de la Commission Discipline et Inspection du parti, 97.000 membres du PCC ont été sanctionnés dans la campagne permanente contre la corruption en 2006. Les dossiers de 3.530 d’entre eux ont été transmis à la Justice, dont sept du niveau gouverneur ou ministre. 2.744 ont été démis de leur poste, tandis que 8.777 autres étaient mis sous examen probatoire.
On apprend en même temps que l’ex-directeur du Bureau National des Statistiques (NBS) est en prison, en attente de son jugement pour corruption et polygamie.
Ces chiffres sont à mettre en rapport avec l’effectif du PCC, plus de 70 millions de membres, et avec celui des postes d’autorité.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Faces cachées et risques de la mise au pas des groupes numériques

Le foisonnement affairiste d’Internet, la prévalence du Parti et l’exigence de loyauté

A Hong Kong, Pékin réforme la loi électorale, durcit la gouvernance et élimine la mouvance démocrate

Au Zhejiang, la pensée marxiste de Xi Jinping tente la mise aux normes du marché à l’aune des « caractéristiques socialistes »

A Hong-Kong, la mémoire de Tiananmen met à l’épreuve la patience du parti