Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chine - monde

Légère détente au lendemain des discussions bilatérales américano-nord coréennes

Christopher Hill, le représentant américain aux négociations sur la dénucléarisation de la Corée, était à Pékin en début de semaine.
Il devait informer son collègue chinois WU Dawei de la teneur des discussions bilatérales qu’il venait d’avoir à Berlin (16-18 janvier) avec le représentant nord-coréen KIM Kye-gwan.
Relativement optimiste, Mr. Hill presse la partie chinoise de programmer la reprise des pourparlers à Six en Chine.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

En Europe de l’Est et à Berlin, Li Keqiang manœuvre pour désamorcer la crainte du « péril jaune »

Le G7 au Québec et l’OCS à Qingdao, les deux pôles rivaux du monde

Sous la « tempête Trump », les illusions chinoises de la Chancelière

La crise iranienne, une aubaine pour la Chine ? Et l’Europe ?

Visite de Li Keqiang au Japon. Les lignes bougent-elles ?