Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial

Les priorités socio-économiques 2006 du gouvernement central et du parti

Lors d’une importante conférence de presse à Pékin le 28 février, MA Kai, le ministre de la Commission nationale Réforme et Développement (NDRC) a défini de la façon suivante les priorités de l’économie chinoise pour l’année 2006, première année du 11e Plan de dévelppement (QP 2/3/06) :

- Priorité du macro-contrôle, maintenir le rythme rapide et ferme de la croissance économique : poursuite des politiques fiscale et monétaire, surveillance étroite des investissements fixes. La consommation doit être stimulée. L’offre et la demande de charbon, électricité et pétrole, seront équilibrées.

- Donner un bon départ au projet de “nouvelles campagnes socialistes”, en adhérant au principe “donner plus, prendre moins”. Créer dès que possible un mécanisme permanent incitant l’industrie et la ville à investir dans l’agriculture et les zones rurales. Assurer la production de grains. Mettre l’accent sur les infrastructures, eau, gaz, routes et électricité. Développement du service public et des revenus en cash.

- Grand progrès de l’innovation indépendante et des restructurations, innovation originale, intégrée et basée sur l’introduction de technologies. Audace dans les réorganisations, Priorité à la fabrication et à la localisation des principaux équipements. Effort sur les industries high tech et le secteur des services. Coordination du développement entre régions.

- Faire de nouveaux pas vers les économies d’énergie et la transformation du modèle de croissance. Les ressources devront être utilisées plus efficacement, les recyclages seront encouragés. On portera attention aux initiatives écologiques et à la protection de l’environnement.

- Marquer des points dans la réforme des secteurs clés : système administratif, développement rural, entreprises, finances, Impôt sur le revenu, système d’investissement et de prix, ouverture de meilleure qualité et ouverture à l’intenational.

- Commencer à construire une société harmonieuse : priorité à l’emploi, à la sécurité sociale, à la distribution, aux initiatives sociales et à la sécurité du travail. Prévention des gros accidents fréquents par les investissements et la supervision des secteurs dangereux. On traitera les problèmes de confiscation de terres, démolition, restructuration d’entreprises, déplacements de résidents pour des travaux d’aménagement des eaux et pollution.

Cela fait beaucoup. Le programme est ambitieux. Mais la liste et l’ordre de ces objectifs reflètent bien les priorités socio-économiques du gouvernement central et de la direction du parti.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Dans le sillage scabreux des routes de la soie

Dialogue de sourds à Singapour

Le système Xi Jinping. Resserrer le pouvoir, renforcer la capacité de contrôle politique du Parti. Redresser les comportements

Le brouillard stratégique de la relation Tokyo – Pékin – Washington

Xi Jinping change les codes et s’installe pour durer