Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Peine de mort : pas d’abolition mais un sérieux coup de frein ?

Confirmant la réforme de la peine de mort en 2007, XIAO Yang président de la Cour populaire suprême presse les tribunaux de toute la Chine de n’user de cette peine qu’avec la plus extrême prudence. “Si le juge a légalement le choix, il doit toujours s’en abstenir”, a-t-il dit. “Quand on en arrive à la peine de mort, les juges doivent être très prudents, comme s’ils marchaient sur une fine couche de glace”.
XIAO Yang a toutefois écarté la possibilité d’abolir la peine de mort : “Les conditions ne sont pas encore mûres en Chine... C’est encore un moyen nécessaire pour assurer la sécurité de l’Etat et protéger le peuple”.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« The Red roulette », une plongée intime et familiale dans le sulfureux mélange des affaires et de la politique

L’heure est à la frugalité

Indices d’une mise aux normes des mœurs dans une ambiance générale de défiance et de contrôle politique

Nouvelles de la pandémie

Au Henan et à Zhengzhou, la « Ville-éponge », un remarquable effort de solidarité des géants du numérique