Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chine - monde

Poursuite régulière du dialogue stratégique sino-américain

Le vice-ministre des AE et ancien ambassadeur à Washington YANG Jiechi et Nicholas Burns, sous-secrétaire d’Etat américain pour les affaires politiques ont présidé le 8 novembre à Pékin la troisième session (depuis un an) du “dialogue stratégique” entre les deux pays.
Dans cette série de rencontres semestrielles, la Chine et les Etats-Unis se consultent sur les principales questions bilatérales ou régionales du moment. Cette fois-ci la question nucléaire en Corée a tenu la première place et les deux parties ont jugé la séance “fructueuse” (coté chinois), ou “très productive” (coté américain).

Le vice-ministre DAI Bingguo, de retour de Pyong Yang, a participé aux échanges.
Nicholas Burns a également rencontré le ministre des AE LI Zhaoxing et devait, avec le sous-secrétaire d’Etat à la Sécurité internationale Robert Joseph, rendre visite aux dirigeants chinois pour préparer la prochaine rencontre HU Jintao - George W.Bush lors du sommet de l’APEC à Hanoï.
Le Waijiaobu a fait savoir que “la Chine et les Etats-Unis ont convenu de pousser leur coopération sur un large échantillon de questions bilatérales et de travailler à des consultations et communications plus proches sur les principaux problèmes internationaux et régionaux”.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le G7 au Québec et l’OCS à Qingdao, les deux pôles rivaux du monde

Sous la « tempête Trump », les illusions chinoises de la Chancelière

La crise iranienne, une aubaine pour la Chine ? Et l’Europe ?

Visite de Li Keqiang au Japon. Les lignes bougent-elles ?

Pour Kim Jong-un, Xi Jinping remet le couvert